Biomimetics and Dextrous Manipulation Lab - Université de Stanford

Des ingénieurs développent une main robotique inspirée des geckos

Les concepteurs de mains et de pinces robotisées ont tous un ennemi commun : la tomate ancienne. S'il existe déjà des pinces robotiques capables d'écaler un œuf ou de ramasser un ballon de basket, il n'en existe pas qui soient capables de faire les deux. 

Wilson Ruotolo, ancien étudiant diplômé du Biomimetics and Dextrous Manipulation Lab de l'université de Stanford : « Ce que nous voulions aborder, c'est comment créer des manipulateurs qui aient de la dextérité et qui soient en même temps résistants. »

Et le résultat c'est « FarmHand », une main robotique mise au point par les ingénieurs Ruotolo et Dane Brouwer, diplômés du Biomimetics and Dextrous Manipulation Lab, à Stanford et détaillée dans un article publié dans Science Robotics. Durant les tests, les chercheurs ont démontré que FarmHand est capable de manipuler une grande variété d'objets, notamment des œufs, des grappes de raisin, des assiettes, des ballons de basket et même une meuleuse d'angle.

Les doigts de FarmHand sont surmontés d'adhésifs inspirés des geckos. Ce matériau adhérent mais non collant est basé sur la structure des doigts des geckos et a été développé au cours de la dernière décennie par le Biomimetics and Dextrous Manipulation Lab, dirigé par Mark Cutkosky, le professeur Fletcher Jones de l'école d'ingénierie, qui est également l'auteur principal de cette recherche.


Source : news.stanford.edu


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)