Will Teeuwen, Teboza : « Cette année, nous continuerons à étendre nos surfaces en Europe »

Première récolte d'asperges de serre par une entreprise néerlandaise

Aux Pays-Bas, la saison des asperges a commencé pour Teboza et ses clients. Les premières asperges de serre ont été récoltées et sont maintenant disponibles. « L'offre sera limitée dans les semaines à venir mais la qualité des produits est excellente », déclare Will Teeuwen.

« Nous avons commencé tôt l'année dernière. Ça s'est si bien passé que nous avons décidé qu'une fois la saison des fêtes terminée, nous aimerions proposer à nos clients des asperges fraîches et néerlandaises. Nous vendons ces premières asperges essentiellement à des restaurateurs en Belgique et en Scandinavie. Les volumes ne sont pas encore importants mais augmenteront bientôt. »

« [En raison du confinement,] nous sommes actuellement privés d'une grande partie des acheteurs de l'industrie hôtelière néerlandaise. Au cours des deux dernières années, nos clients détaillants ont toutefois réussi à compenser cette perte. L'asperge est toujours considérée comme un produit de luxe et les consommateurs sont désormais plus enclins à la préparer chez eux », poursuit Will.

« Nous nous attendons à ce que la saison soit bonne. Seuls 20 % des champs doivent encore être préparés. Ce qui nous met en avance sur le calendrier de préparation. Nous commencerons à chauffer les cultures extérieures à partir de fin janvier. Nous les récolterons à partir de début/mi-mars. Il y aura moins de volumes contraints aux Pays-Bas. Cela tient à l'augmentation des prix de l'énergie. »

« Certains cultivateurs ne peuvent pas faire face aux prix actuels du gaz. D'autres ont vendu leurs contrats. Nous avons délibérément choisi de ne pas le faire. Il est plus important pour nous de subvenir aux besoins de nos clients que de faire de l'argent rapidement. Mais la hausse des coûts reste un défi majeur. Ils concernent notamment les matériaux d'emballage, le transport et les frais liés au personnel », explique Will.

Mieux vaut trop peu que beaucoup trop
« A partir de fin mars/début avril, nous allons commencer la culture en sol froid dans des mini-tunnels. Cette culture s'est bien développée, malgré un été frais et peu ensoleillé. L'importance de la production finale reste à déterminer. Mais il ne semble pas y avoir davantage de kgs. La pression sur les prix est plutôt faible. »

« Bien sûr, avec des températures de 25°C au printemps, les récoltes pourraient atteindre un pic. Mais il ne devrait normalement pas y avoir de problèmes pour écouler l'offre. En fait, nous nous attendons à une offre trop faible plutôt que trop importante. Aux Pays-Bas, les superficies n'augmentent plus. En Europe, on observe même une tendance à la baisse », indique M. Teeuwen.

Cultures dans les autres pays européens
Teboza, au contraire, étend considérablement ses superficies, notamment outre-mer. « Cette année, nous allons continuer à les augmenter. Nous allons commencer à récolter nos asperges en Espagne dans quinze jours. Nous avons considérablement augmenté cette récolte. Nos méthodes de tri et d'emballage aux Pays-Bas ont récemment connu un véritable succès sur le marché local. Notre superficie néerlandaise, elle aussi, continue de croître. »

« Nos clients belges demandent des asperges belges, nous développons donc également cette culture. Nous envisageons également de cultiver la plante dans d'autres pays européens afin d'offrir une alternative aux clients », explique le producteur d'asperges. « Cela s'applique également à nos superficies biologiques. Nous cultivons des asperges biologiques depuis 20 ans. Nous avons décidé de dépasser l'objectif de la Commission européenne de 25 % de surfaces biologiques d'ici 2030. »

Cette année encore, Teboza mettra le Sparter à l'œuvre dans ses champs. Il s'agit du robot de récolte sélective d'asperges de Cerescon. « L'année dernière, nous avons pris le temps d'apprendre à vraiment utiliser ce robot. Il n'a pas encore répondu à nos attentes. Tout est dans les détails, comme la technologie de détection et l'agilité. Mais nous croyons fermement à l'automatisation des cultures. C'est pourquoi nous travaillerons cette année encore avec le robot de récolte d'AVL Motion. Nous pourrons ainsi en apprendre davantage sur cette technologie », conclut Will.

Pour plus d'informations :
Teboza
14 B Zandberg
5988 NW, Helden, NL
Tél. : +31 (0) 773 071 444
verkoop@teboza.nl
www.teboza.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)