José Blanco Céspedes, de Grupo Cristalplant :

« Les mini pastèques n'ont pas été très demandées jusqu'à présent et nous ne savons pas si la tendance s'inversera »

La production de pastèques se développe depuis des années dans les serres d'Almeria. Sur les plus de 9 500 hectares que le gouvernement régional d'Andalousie a enregistrés la saison dernière dans la province, la production a atteint près de 550 000 tonnes, selon le « Rapport final de la saison 2020/21 dans le secteur horticole protégé d'Almeria », réalisé par l'Observatoire des prix et des marchés. Une augmentation de 12 % par rapport aux chiffres de la saison précédente.

Mais le temps exceptionnellement froid et pluvieux en Europe a empêché de corréler cette augmentation de la production à une augmentation de la consommation. En effet, l'inadéquation importante entre l'offre et la demande a eu un effet décisif sur les prix, à tel point que l'Association des organisations de producteurs de fruits et légumes d'Almeria (Coexphal) a été obligée de jeter plus de 150 000 kilos de melons et de pastèques consommables pour souligner la situation extrême dans laquelle se trouve le secteur.

La pastèque est un produit d'une importance incontestable dans le paysage d'Almeria. Représentant près de la moitié de la production nationale totale, la pastèque d'Almeria - la première pastèque produite en Europe durant toutes les saisons - propulse l'Espagne en tête des exportations mondiales de ce produit. La grande question qui se pose à l'aube de la nouvelle saison, avec le semis des plants dans les serres, est de savoir si les conséquences de la saison dernière affecteront cette année la décision des producteurs de ce fruit à vocation marquée pour l'exportation.


José Blanco Céspedes, directeur général du groupe Cristalplant.

« Globalement, cette saison a commencé avec beaucoup de scepticisme à cause de l'évolution de la campagne précédente. Le moral n'est pas au beau fixe chez les producteurs du fait de la situation actuelle résultant d'une faible rentabilité des exploitations, non seulement à cause des faibles prix de commercialisation mais aussi à cause d'une augmentation générale du coût des intrants ». Dans ces moments-là, les agriculteurs se tournent vers des cultures « refuge » comme la courgette en attendant des conditions plus favorables », explique José Blanco Céspedes, directeur général du groupe Cristalplant.

« En ce qui concerne la pastèque, nous constatons jusqu'à présent que cette situation de faibles rendements n'a pas créé de tendance en termes de mouvements de la saison vers des échéances plus précoces », explique José, rappelant que la saison dernière, les plantations de pastèques étaient passées à des récoltes plus tardives. « La tendance continue à s'orienter vers les variétés sans pépins, qu'elles soient blanches ou noires. Les variétés mini n'ont pas été très demandées jusqu'à présent, nous ne savons pas si cela va changer en cours de saison. »

Grupo Cristalplant dispose de pépinières réparties stratégiquement dans différents endroits d'Almeria - El Ejido, San Agustín, Las Norias de Daza, Níjar et Campohermoso - d'où il tire chaque saison une large gamme de plants qui donneront, entre les mains professionnelles des producteurs de la province, les produits qui ont hissé Almeria aux premières places des exportations espagnoles de fruits et légumes, et pas seulement à Almeria. Le groupe compte au total 13 agences à Almeria, Grenade et Séville.

« Nous sommes une entreprise très dynamique et réactive dans ce sens. Nous essayons de nous positionner dans tous les domaines de référence de l'agriculture, le plus souvent grâce à notre volonté d'apprendre de nouvelles techniques, de nouvelles manières de produire que nous essayons d'incorporer et d'adapter à notre environnement naturel en vue d'une plus grande différenciation. »

« Au groupe Cristalplant, nous avons clôturé la campagne 2020/21 avec un volume de production de près de 200 millions de plants. Bien qu'il s'agisse encore d'un travail très manuel, nous nous engageons dans la R&D, en essayant toujours d'améliorer la qualité du produit ainsi qu'une meilleure utilisation et optimisation de nos ressources qui se traduira par une réduction des coûts, surtout dans les temps actuels. »

« Dans notre groupe, nous sommes toujours à l'affût d'éventuelles nouvelles opportunités commerciales, tant dans notre branche d'activité principale que dans les autres activités qui composent ce qui est aujourd'hui notre entreprise. N'oublions pas que Grupo Cristalplant, en plus d'être une entreprise de semences, représente bien davantage, avec des intérêts dans tous les secteurs liés à notre agriculture : irrigation, lutte intégrée contre les parasites, matériel, plantes ornementales. En fait, on aura bientôt de nouveaux développements », avance José Blanco.

Pour plus d'informations :
José Blanco Céspedes
Cristalplant
Paraje La Cumbre s/n
04717 San Agustín, El Ejido (Almería)
Tél. : +34 950 565 032
https://cristalplant.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)