Interfel : « Gros coup de fatigue » pour la consommation de fruits et légumes frais

Baisse de la consommation de fruits et légumes frais, déclin du bio... Lors de sa conférence de début d'année, Interfel a présenté les changements de tendance de consommation. 

Ralentissement du fait maison
Si les confinements répétés avaient poussé les consommateurs à cuisiner davantage entraînant une augmentation de la consommation des fruits et légumes frais, les Français se tournent désormais vers du rapide. Les dépenses pour les « produits tout prêts » ont ainsi augmenté de 5 % en 2021, indique Laurent Grandin, président de l'interprofession. Un arrêt « brutal » de la consommation depuis l'automne ! 

« Un vrai décrochage » du bio
Interfel fait également état d'une baisse de consommation de fruits et légumes bio de 10 % en volumes entre octobre 2020 et 2021. Une baisse « considérable » pour son président, au regard d'une évolution pourtant « constante » au cours des vingt dernières années.   

Les considérations économiques du fait de la hausse généralisée des coûts et le renforcement des tendances du « consommer local » et du « sans pesticides » de plus en plus plébiscitées ont eu raison de la consommation du bio.

Pour contrecarrer cette orientation à la baisse, des opérations de communication seront lancées par Interfel et l'Agence Bio courant février. 

Pour plus d'informations : 
interfel.com

Photo : © Maxppp - Guillaume Bonnefont/IP3 Press


Date de publication:
© /



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)