Les poivrons jaunes et orange se font rares et les prix augmentent

L'offre de poivrons d'Almeria devrait être inférieure à la normale à partir de février

La saison du poivron progresse à Almeria avec une demande un peu calme, ce qui est habituel à cette époque de l'année. Néanmoins, les volumes pourraient baisser plus que la normale à partir de février. Certains producteurs arrachent déjà le poivron vert pour planter la pastèque qui sera récoltée en avril.

« Les volumes de poivrons à Almeria sont plus ou moins normaux pour cette période de l'année, même si en général, jusqu'à présent cette saison, les rendements ont été plus faibles », explique José Antonio Baños, président d'Ejidomar, basé à El Ejido, l'une des plus importantes zones de production de poivrons à Almeria.

« Concrètement, nous parlons d'une moyenne d'environ 1,5 kilo par mètre carré de moins que la saison dernière, alors que nous avons augmenté la surface cette année. Alors que l'année dernière, nous avons vendu environ 20 millions de kilos de poivrons, cette année, nous avons déjà vendu 1 million de kilos de moins, bien que les prix aient également été un peu meilleurs », ajoute-t-il.

Selon le président de cette coopérative, la saison arrive à la fin de la période de production maximale, qui se situe entre novembre et fin janvier, même s'il prévoit que la production baissera plus que d'habitude en février en raison des températures plus basses en novembre.

« Cela se voit déjà dans les poivrons courts jaunes et orange, dont la maturation est toujours plus précoce que dans les rouges. Ces derniers jours, il y a eu un manque de production et les prix ont augmenté, au cours des trois derniers jours, de près de 50 centimes dans les ventes aux enchères - en particulier les tailles G, qui sont généralement emballées dans des flowpacks pour le format tricolore », explique-t-il.

Les prix des poivrons rouges courts et des poivrons verts se maintiennent à des niveaux similaires, bien qu'actuellement les volumes de poivrons verts soient plus importants, notamment parce que l'on en récolte davantage afin de réorienter de nombreuses plantations vers des cultures de printemps telles que la pastèque. » 

« D'ici deux à trois semaines, les poivrons rouges et verts devraient être en pénurie, tout comme les poivrons jaunes et orange. De même, les prix des poivrons de spécialité, tels que le Sweet Palermo, sont actuellement plus bas que d'habitude, mais nous nous attendons à ce qu'ils augmentent à partir de février. Nous terminerons la saison vers le mois d'avril avec peu de produits », souligne José Antonio Baños.

 

Pour plus d'informations : 
José Antonio Baños
EJIDOMAR 
El Ejido, Almeria
Tél. : +34 950483511
presidente@ejidomar.es 
www.ejidomar.es 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)