« Tous les conteneurs à destination de la Russie sont stoppés ; offre excédentaire de fruits importés attendue sur le marché européen »

La situation en Ukraine et en Russie a un impact important sur les flux commerciaux de fruits importés. « Hier, nous avons été informés par les douanes que tous les conteneurs à destination de la Russie seront soumis à un « blocus » douanier pour le moment. Cela signifie que nous ne sommes pas autorisés à charger ces conteneurs. En étroite concertation avec les douanes, il sera déterminé dans la période à venir ce qu'il adviendra de ces conteneurs et si certains conteneurs peuvent encore être chargés. Ensemble, nous devons veiller à respecter ces instructions. Avec les compagnies maritimes, nous avons décidé de ne pas accepter de conteneurs à destination de la Russie pour le moment. Ceci afin de limiter l'impact chez nous », déclare un importateur de fruits néerlandais.

Moldavie
« En ce moment, nous recevons les messages suivants de la part de nos fournisseurs dans le monde entier : nous apprenons par exemple de Moldavie que les ports d'Odessa et d'Istanbul sont bloqués, ce qui signifie qu'aucune exportation ne peut avoir lieu vers les clients réguliers. Actuellement, cela concerne principalement les pommes. »

Égypte / Maroc
« Pour l'instant, nous ne recevons aucun rapport venant d'Égypte. Normalement, la Russie est un acheteur important d'agrumes en provenance d'Égypte à cette période de la saison. Comme les compagnies maritimes annulent des itinéraires, nous nous attendons à en savoir plus à ce sujet prochainement », poursuit l'importateur. « Une offre accrue d'agrumes est actuellement disponible en provenance du Maroc, qui aurait dû été destinée à la Russie. »

Amérique du Sud
« En Amérique du Sud, nos fournisseurs nous demandent si nous pouvons prendre en charge des conteneurs de grenades, de poires et d'autres produits destinés à la Russie et commencer à les vendre », déclare l'importateur. « Tout cela va exercer une pression énorme sur le marché, car la Russie est un acheteur de toute une série de produits, comme les bananes, les ananas, les mangues, les agrumes, les grenades, mais aussi les pommes et poires. Malheureusement, dans ces groupes de produits, cela va commencer à entraîner une énorme offre excédentaire, que l'on tente d’écouler sur le marché européen. »

« Il y avait beaucoup de spéculations à ce sujet de la part des Argentins et des Sud-Africains jusqu'à hier », convient un autre importateur. « Aujourd'hui, l'ail en provenance de Chine est en vente en transit en grandes quantités. On dit que des conteneurs, destinés à Saint-Pétersbourg, ont été transbordés à Rotterdam. Il est désormais certain que le commerce passant par Rotterdam ou d'autres ports ne sera pas non plus transbordé en Russie. Mais plus tard dans la journée, il y aura beaucoup d’appels entre l'Amérique latine et l’Europe. »


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)