Marco Bergman (Harvest House) : « Début retardé et changement dans la distribution des couleurs »

« La saison du poivron néerlandais connaît un début difficile sur le plan commercial »

La saison des poivrons néerlandais a débuté chez Harvest House mercredi dernier. « Après quelques mois où nous n'avons pu proposer que des poivrons tunisiens, nous pouvons recommencer avec des poivrons hollandais », explique le représentant commercial, Marco Bergman.


Marco Bergman. Photo : Harvest House

Pas de culture de poivrons sous lampe
« Cette année, la saison des poivrons a commencé plus tard que les précédentes. C'est parce que nous n'avons pas de culture de poivrons sous lampes. En raison des prix actuels de l'énergie, ce n'est pas une option pour les poivrons et de nombreuses autres cultures cette saison. En outre, certains de nos producteurs ont planté plus tard que d'habitude, de sorte que la production a également été retardée. C'est pourquoi nous commercialisons nos poivrons plus tard. Nous commençons également avec un volume généralement légèrement inférieur à celui de la saison dernière. »

« La superficie totale de poivrons de Harvest House est restée à peu près la même. Mais il y a un changement dans la distribution des couleurs. Cette année, nos producteurs cultivent plus de poivrons rouges et moins de poivrons jaunes et orange. Nos données montrent que la superficie totale aux Pays-Bas et en Belgique a diminué d'environ 30 ha », poursuit Marco.

« Sur le plan commercial, nous sommes confrontés à de nombreux défis. Le prix de l'énergie et la guerre en Ukraine sont, bien sûr, des facteurs importants. Lorsque nous parlons à nos cultivateurs, le prix du gaz est le sujet de conversation depuis des mois. Le secteur des transports sera durement touché par les prix élevés du carburant, ce qui mettra la pression sur la logistique des poivrons et des autres produits à base de fruits et légumes. »


Photo : Harvest House

Ventes en terres lointaines
Des choses comme les règles locales relatives au Covid-19 restreignent la liberté de voyager dans le monde entier. Cela rend le commerce difficile. Par exemple, on s'interroge sur les ventes de poivrons aux États-Unis et aux pays du Moyen-Orient et de l'Extrême-Orient. « Le commerce du poivron avec les États-Unis nous a vraiment manqué, surtout ces deux dernières années », explique Marco. « Nous avions espéré que la demande reprendrait un peu avant le début de la crise ukrainienne. Maintenant, le tableau n'est pas clair ».

« Le pouvoir d'achat général des consommateurs, bien sûr, affecte également de manière significative les ventes de poivrons. Si les gens choisissent de continuer à dépenser pour des aliments frais et sains, il y aura toujours une place pour les poivrons néerlandais dans leurs assiettes. La superficie de poivrons de Harvest House est prête pour cela. Nos producteurs et nos employés sont tous prêts à tout refaire pour que la saison 2022 des poivrons soit un succès », conclut Marco.

Pour plus d'informations :
Marco Bergman
Harvest House
Tél. : +31 (0) 174 519 291
m.bergman@harvesthouse.nl  
www.harvesthouse.nl 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)