Les vendanges égyptiennes pourraient commencer avec une semaine d'avance par rapport à l'an dernier

« Les routes maritimes vers la Russie et l'Ukraine ont été affectées par le conflit »

Les excellentes conditions météorologiques permettront une récolte de raisin prometteuse en Égypte. La qualité devrait être au rendez-vous, bien que la hausse des coûts des intrants s'avère être un défi. L'exportateur de raisin égyptien FinBi affirme être toujours en mesure d'approvisionner le marché russe, mais les routes maritimes ont été affectées par le conflit actuel.

May Salem, directrice générale de l'exportateur égyptien de fruits FinBi, affirme que les perspectives de la saison égyptienne du raisin sont positives : « Nous avons de la chance avec la météo en ce moment. Les raisins se développent magnifiquement. Tout se déroule dans les temps, et nous pensons que la récolte commencera une semaine plus tôt que l'année dernière. Nos pousses de raisin Flamme ont actuellement une longueur d'environ 10 à 12 cm et celles des Superior sont de 5 à 6 cm. Dans 3 jours, nous aurons la floraison. Si tout va bien, nous prévoyons de récolter notre Flame pour le 15 mai. Nous attendons une bonne qualité des grappes, mais le plus important est la diminution des niveaux et du nombre de résidus de pesticides. À la ferme FinBi, nous sommes très stricts en matière de contrôle et d'analyse des pesticides. »

Cette saison, la météo n'a pas été aussi difficile que l'année dernière, mais l'augmentation significative des coûts des intrants s'avère être un tout nouveau défi cette année, explique Salem. « Les volumes attendus cette saison semblent prometteurs. Nous allons retrouver nos niveaux de production antérieurs. L'année dernière, le rendement a été faible en raison des conditions climatiques. Il a fait chaud pendant les mois de novembre et décembre 2020, mais cette saison, la température a été favorable. Le principal défi de cette saison est cependant le coût des intrants et des transports. Certains intrants comme les couverture en plastique ont augmenté de 70 %, tandis que le prix des engrais a augmenté de 15 à 25 %. Les prix seront certainement plus élevés en raison de l'augmentation des intrants. Nous prévoyons une augmentation du prix de vente des raisins de 20 à 25 % par rapport à l'année dernière. »

 

Pour FinBi, le marché russe est important. Bien que l'entreprise soit toujours en mesure d'exporter des raisins vers la Russie, les voies d'expédition et les modalités de paiement ont été affectées : « L'année dernière, tous nos raisins Superior, les raisins verts, sont allés en Russie. Alors bien sûr, le marché russe est important pour nous. Les exportateurs égyptiens approvisionnent les supermarchés de toute la Russie en produits frais. Les routes maritimes vers la Russie et l'Ukraine ont été affectées par le conflit actuel, mais les exportations n'ont pas cessé. Les modalités de paiement sont également affectées par les interdictions de Swift, mais des alternatives sont recherchées. Nous sommes principalement des producteurs et fournissons de grands exportateurs égyptiens qui expédient majoritairement vers l'Europe. Cette saison, certaines entreprises néerlandaises sont également en contact avec nous pour une exportation directe. »

« En tant que citoyens du monde, nous suivons les événements en Ukraine, et espérons que les conséquences économiques seront limitées. L'UE est le principal marché pour les raisins égyptiens et d'autres exportations importantes. Nous surveillons de près la vulnérabilité du taux de change de l'euro ainsi que la demande sur les marchés européens », conclut May Salem.

Pour plus d'informations :
May Salem
FinBi for Land Reclamation and Agriculture Development
Tél. : +202 37495616
may@natesngrapes.com 
www.natesngrapes.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)