Tango Fruit redouble ses efforts de promotion, se développe en Italie et fait ses débuts au Portugal et en Angleterre

« Les prix à la source depuis fin février sont restés rentables, mais ont souffert de la crise »

Affiches spectaculaires au rayon fruits des hypermarchés, emballages spéciaux, îlots de présentation mobiles sur les marchés de gros, séances de dégustation dans les supermarchés de quartier avec des hôtes et hôtesses, tombolas et actions sur les médias sociaux... : Tango Fruit a doublé ses efforts de promotion cette saison. La campagne promotionnelle sert à soutenir le lancement de la marque sur des marchés tels que le Portugal et l'Angleterre ou à accroître sa visibilité dans les pays où elle est présente depuis des années, comme l'Espagne et l'Italie. La marque a également lancé récemment une campagne publicitaire dans les médias spécialisés et généraux pour mettre en évidence les caractéristiques de la variété, avec l'abeille souriante comme protagoniste et avec le slogan « Seedless.... est la solution. » 

En ce qui concerne la saison de vente européenne de la variété Tang Gold, le bilan est en général « modérément positif », selon José Pellicer, directeur de la R&D d'Eurosemillas, qui précise : « En ces temps extrêmement difficiles, nous avons pris un engagement encore plus grand envers la marque, le soin du produit et la fidélité aux valeurs de notre mandarine. » 

Au final, selon les chiffres de la société de certification du mandarina-Cyberagropolis, fin janvier, près de 80 % de la production espagnole était déjà engagée et fin février, le tonnage déjà labellisé était supérieur de 50 % à celui de 2021 à la même époque. « L'intérêt pour la qualité et l'offre sans pépins de cette mandarine a fait que la majorité des opérations de Tang Gold à l'origine ont été fermées à des prix inférieurs à ceux des saisons précédentes, mais toujours rentables pour tous les maillons de la chaîne », explique José Pellicer.

Le plan de promotion développé dans les magasins a également contribué à ce que l'augmentation de la récolte enregistrée cette année - environ 30 %, avec 125.000 tonnes du principal pays producteur, l'Espagne - soit absorbée.

« Il s'agit d'un fait remarquable dans une saison aussi compliquée que l'actuelle, marquée par l'effondrement général des prix des agrumes, notamment des oranges, en raison de l'absence de demande, de la crise de l'énergie, de l'approvisionnement et de la logistique - qui a fait exploser les coûts du transport, du plastique, du papier et du carton - et maintenant aussi celle déclenchée par la guerre entre l'Ukraine et la Russie », souligne à cet égard Juan José de Dios, le directeur de Tango Fruit.

« Depuis fin février/début mars, le pourcentage de Tang Gold resté invendu était déjà très faible, ce qui prouve que le marché reconnaît et préfère la valeur différentielle de l'offre sans pépin », soutient Juan José de Dios.

Le lancement de Tango Fruit au Portugal a eu lieu la dernière semaine de janvier dans 35 hypermarchés et 60 magasins dans tout le pays, y compris les îles de Madère et des Açores. Au cours de la deuxième semaine de 2022, la marque a également fait irruption dans les rayons de l'une des principales chaînes de supermarchés anglaises, ce qui témoigne d'une grande acceptation de la catégorie des produits sans pépin. En Espagne, Tango Fruit atteint les consommateurs via Carrefour, et en Italie, grâce à l'accord avec le géant des fruits premium Spreafico, on le trouve déjà dans les principaux marchés de gros ainsi que dans les plus grandes chaînes de distribution de ce pays.

Les responsables de la marque seront présents à Fruit Logistica (Berlin, du 5 au 7 avril) pour commencer à préparer le début de la prochaine saison dans l'hémisphère sud.


Pour plus d'informations : tangofruit.es 

 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)