Saison difficile pour les oranges égyptiennes, la saison du raisin pourrait connaître des difficultés similaires

« Certains exportateurs ont complètement arrêté leurs opérations après le début de la guerre »

La saison des oranges a été difficile pour l'Égypte. En raison de l'augmentation des coûts et de la guerre en Ukraine, la demande a baissé sur certains marchés, tandis que les prix du produit final ont augmenté. La saison du raisin égyptien pourrait connaître des difficultés similaires, bien que la qualité des récoltes semble bonne, selon un exportateur.

La saison des oranges en Égypte a dû faire face à une série de défis, comme l'explique Mostafa Ali, directeur commercial de Rula : « Les oranges ont connu l'une des saisons les plus difficiles jusqu'à présent, en raison de nombreux facteurs. Tout d'abord, le coût élevé des matériaux d'emballage et le coût élevé du fret maritime, qui se sont répercutés sur le prix du produit fini. En plus de cela, nous devons faire face à une faible demande sur certains marchés, comme le marché européen. Cela est dû à la concurrence de l'Espagne et au faible prix des oranges espagnoles, comparé au prix des oranges égyptiennes. Il y a également une faible demande de la part de la Chine en raison de la production locale d'agrumes chinois. »

Naturellement, la guerre en Ukraine a également eu un impact important sur la saison des oranges, explique Ali. « Finalement, le défi le plus difficile à relever est la guerre russe contre l'Ukraine, qui nous a beaucoup affectée, car le marché russe consomme beaucoup d'oranges d'Égypte et il est certain que cette guerre a affecté l'approvisionnement du marché russe. La plupart des compagnies maritimes ont cessé de desservir les ports russes. Certains exportateurs ont même complètement cessé leurs activités après le début de la guerre, car 80 % de leur production est normalement destinée au marché russe. Il est certain que la quantité d'oranges exportées cette année sera inférieure à celle de l'année dernière, en raison des difficultés que j'ai mentionnées. »

La saison du raisin approche à grands pas et, selon Ali, les perspectives pour les récoltes s'annoncent positives cette saison : « En ce qui concerne le raisin cette saison, le temps a été bon. Par conséquent, les agriculteurs s'attendent à une très bonne production cette année. Cependant, du point de vue commercial, je pense que la guerre en Russie aura un impact sur la demande et les prix seront certainement élevés cette saison. »

Cela dit, le raisin pourrait être confronté aux mêmes difficultés que les oranges. « À mon avis, les défis pour les raisins cette saison sont le coût élevé des matériaux d'emballage et des pesticides, ainsi que les prix du fret maritime. Tous ces facteurs entraîneront certainement une hausse des prix du produit final. La demande sera également affectée par la guerre en Ukraine. Pour les autres marchés, il n'y a pas de vision claire de l'évolution de la situation, ni de la stratégie à mettre en œuvre par les exportateurs. Nous nous attendons donc à une saison difficile en ce qui concerne le raisin ». conclut Ali.

Pour plus d'informations :
Mostafa Ali
Rula for Land Reclamation
Tél : +201007350313
mustafa.ali@wadigroup.com.eg 
www.rulafarms.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)