« La demande pour nos fruits de la passion biologiques est actuellement supérieure à l'offre »

La production nationale de papayes est concentrée dans les îles Canaries, la seule région espagnole au climat océanique subtropical.

Le climat conditionne la biodiversité, et la situation de l'archipel, à seulement 5 degrés au nord du tropique du Cancer, a permis le développement d'une industrie fruitière subtropicale florissante ; avec en tête les bananes, mais aussi des espèces importantes comme la papaye et le fruit de la passion. Ce sont des cultures relativement jeunes qui sont apparues comme une alternative à la production de tomates. Ils ont fait des îles une importante région de fournisseurs locaux pour le marché européen et ont positionné des entreprises comme Plantate comme les plus grands producteurs de papaye biologique en Europe.

« Mara Fruits Bío est la société de commercialisation de Plantate, propriété du producteur Felipe González, qui cultive des papayes et des fruits de la passion biologiques sur l'île de Tenerife », explique Juan Muñoz. « Cela fait huit ans que nous travaillons avec la papaye et le fruit de la passion, en augmentant petit à petit les volumes, et nous exportons actuellement dans toute l'Europe. » 

« Le principal marché vers lequel nous envoyons nos fruits est l'Allemagne, où la consommation de produits biologiques est très développée, ainsi que la France, même si 15 % de nos ventes se font sur le marché intérieur où nous vendons nos papayes et nos fruits de la passion sous la marque Dulzita à des clients très importants en Navarre et à Barcelone. » 


Juan Muñoz

« Nos fruits, qui poussent sous un climat tropical, ont plus de sucre et plus de saveur que les fruits du continent et les fruits importés d'Amérique du Sud ou d'Afrique, qui doivent être récoltés à un degré de maturité inférieur pour pouvoir supporter le long temps de transit. En fait, nos papayes atteignent 16 degrés Brix et nous voyons comment, petit à petit, les clients qui travaillaient avec d'autres origines préfèrent nos fruits d'origine européenne. » 

L'objectif principal du projet Mara Fruits Bío était d'assurer la durabilité de la production agricole et de proposer aux consommateurs des fruits plus respectueux de l'environnement et de la société. « Je suis dans le secteur des fruits depuis 40 ans et il y a huit ans, je suis passé au secteur biologique, qui est très intéressant. C'est une expérience merveilleuse de pouvoir produire des fruits selon la méthode biologique et cela vous fait prendre conscience que vous devez avoir beaucoup de respect pour tous les producteurs. Ce sont eux qui travaillent dur et font des investissements coûteux afin d'apporter les meilleurs fruits aux consommateurs et c'est pourquoi il est nécessaire qu'ils reçoivent un prix équitable pour leur production », souligne Juan.

« Nous vendons actuellement environ 400 000 kilos de papayes des îles Canaries et environ 50 000 kilos de fruits de la passion en Europe, dont 70 % de la production sont des fruits de la passion rouges et 30 % des jaunes. » 

« En ce qui concerne la croissance de la production, nous recherchons de nouvelles exploitations et convertissons des hectares conventionnels en bio, mais nous sommes prudents. Le marché biologique est un marché limité et nous devons veiller à faire les choses correctement pour qu'il ne s'effondre pas. C'est ce qui s'est déjà produit avec la papaye conventionnelle : l'offre a augmenté, mais ni les variétés ni le marché n'ont été bien étudiés et, au final, il a été impossible de concurrencer la papaye brésilienne. De plus, il faut tenir compte du fait qu'il s'agit de productions coûteuses qui nécessitent des investissements importants. » 

« Néanmoins, pour le moment, dans la papaye bío, nous avons des clients bien établis que nous élargissons progressivement. En ce qui concerne le fruit de la passion, nous avons même une demande supérieure à la production », souligne Juan Muñoz.

Corossol des Canaries
La situation privilégiée des îles Canaries et leur « printemps éternel » permettent également la culture de l'exotique corossol, un fruit auquel on attribue de multiples propriétés bénéfiques et dont la consommation a connu un essor intéressant ces dernières années.

« Nous avons déjà travaillé avec le corossol ; en fait, nous avons 4 000 arbres plantés dans l'archipel, mais la concurrence avec le fruit sud-américain et la courte durée de vie commerciale du produit lui-même ont fait que nous nous sommes concentrés pour l'instant sur d'autres espèces. Toutefois, il est important de souligner que le seul endroit où il est produit en Espagne est ici, dans les îles Canaries. » 

Pour plus d'informations :
Mara Fruits Bío 
Juan A. Muñoz
Tél : +34 659 459 130
comercial@marafruits.com 
Johan Troost
Tél. : +31 626 949 721
sales@marafruits.com 
www.marafruits.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)