Des mangues d'Afrique de l'Ouest pour le marché allemand

« En juillet principalement, les mangues sénégalaises arrivent sur un marché appauvri »

Ces dernières années, les mangues africaines se sont rapidement fait un nom sur les marchés européens. Outre l'Afrique du Sud, les savoureux fruits tropicaux sont principalement produits en Afrique de l'Ouest. Grâce à une logistique optimisée des fruits et à la professionnalisation de la culture, les volumes d'exportation ont rapidement augmenté. Mais il existe encore un potentiel d'expansion, estime Papa Alioune Dieng (à droite), un importateur spécialisé, basé à Hambourg.

En 2017, Dieng a fondé International Agro-Business e.K. Il importe et commercialise principalement des mangues Kent provenant de ses propres vergers au Sénégal, complétées par le marchand de fruits dédié qui propose des marchandises de Côte d'Ivoire et du Mali. « Nos produits arrivent en Europe par voie aérienne ou maritime et sont ensuite commercialisés principalement auprès de partenaires grossistes allemands et néerlandais », rapporte M. Dieng.

Quantités suffisantes de mangues dans les calibres standard 8/9 (marchandises de navire) et 10/12 (marchandises de vol). Les fruits sont chargés principalement dans des cartons, dans des conteneurs de 4kg (bateau) ou de 6kg (avion).

Pour l'heure, la saison est prête à démarrer avec les premiers lots en provenance de Côte d'Ivoire. « Dans quelques jours, les premières marchandises en provenance du Mali sont attendues. Elles seront proposées jusqu'en août. À partir de la mi-juin, la saison sénégalaise se mettra ensuite progressivement en place », indique M. Dieng pour décrire le déroulement de la saison.

« En première partie de saison, il y a encore la concurrence du Pérou et du Mexique, mais en juillet, le produit sénégalais rencontre un marché plus ou moins vide, ce qui est bien sûr particulièrement avantageux. En termes de prix, nous pouvons maintenant être assez compétitifs, notamment parce que le transport de l'Afrique vers l'Europe est moins cher que celui de l'Amérique latine. »


Des mangues d'Afrique de l'Ouest pour les marchés européens.

Malgré cette position encourageante, Dieng affirme que le marché européen est réceptif à des volumes plus importants en provenance d'Afrique de l'Ouest. « C'est pourquoi je vise à augmenter nos volumes d'exportation dans les années à venir. Au Mali notamment, je vois un potentiel pour de nouveaux projets de culture. Le seul problème, c'est que le Mali n'a pas de port maritime et que nous devons donc compter sur le port d'Abidjan, en Côte d'Ivoire. En bref, les matières premières sont moins chères au Mali, mais les coûts d'approvisionnement sont plus élevés. »


Mangues sur l'arbre et mangues biologiques prêtes à l'exportation

Bien que les mangues Keith et Valencia soient également cultivées en Afrique de l'Ouest, la mangue Kent reste la plus populaire auprès des producteurs, notamment parce qu'il s'agit d'une variété assez robuste, a déclaré Dieng. « En outre, nous essayons d'élargir notre portefeuille pour inclure des mangues séchées et des ananas frais de Côte d'Ivoire. Ce dernier segment de marché serait très intéressant pour nous sur le plan marketing, précisément parce qu'il peut être proposé toute l'année. »


Des mangues fraîchement récoltées.

Images : International Agro-Business e.K.

Pour plus d'informations :
Papa Alioune Dieng
International Agro-Business
Lohkampstr. 37b
22523 Hambourg
Tél. : +49 176 27 885 639
papidien@yahoo.fr 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)