Prévisions de plantation melons charentais 2022 (medFEL) : Baisse historique pour l'Espagne

« Une tendance à la baisse des surfaces sur l’ensemble des zones de production »

Les prévisions de plantation de melon charentais 2022 pour le Maroc, l'Espagne et la France ont été dévoilées hier lors de la première journée du medFEL. Une enquête réalisée par l’Association Interprofessionnelle Melon (AIM) auprès d’opérateurs de la filière, de semenciers et de techniciens de chaque bassin de production. 

Les données communiquées sont susceptibles d'évoluer une fois les plantations terminées et en fonction des conditions météorologiques. 


Intervenants : Myriam Martineau, Présidente de l’AIM, Marion Mispouillé, Animatrice de l’AIM et Jérôme Jausseran, Responsable communication de l’AIM.

France : une perte de 10 % des surfaces nationales
Des prévisions globalement en baisse pour les trois principales zones de production de l'Hexagone avec un total de 10 400 ha prévus pour 2022, soit une baisse de 1 250 hectares.

- Centre-Ouest : 2 700 hectares de surface de plantation dont 10 hectares de serres. Cette zone de production est la plus impactée avec une diminution de 800 hectares

- Sud-Ouest : 2 300 hectares dont 30 hectares de serres, soit une perte de 100 hectares par rapport à la saison passée

- Sud-Est : 5 400 hectares dont 430 hectares de serres, ce qui représente une diminution de 250 hectares. Cette zone a été impactée par l'arrêt de certains opérateurs et les quelques hausses d'autres opérateurs ne viennent pas compenser les pertes importantes. 

Le melon français sera présent sur les étals dès le mois de mai pour les abris chauffés et fin mai pour les abris non chauffés. 

Espagne : une baisse historique des prévisions 
L'Espagne totalise 4 000 hectares de surfaces de production pour 2022. Almeria enregistre une baisse de - 300 hectares de charentais vert et Seville de - 450 hectares en ce qui concerne le charentais jaune. Ces deux provinces restent stables cette année à l'inverse de la zone Murcia/Alicante qui subit une baisse historique des surfaces de 800 hectares (prévisions à 3 100 hectares pour 2022 avec 80 % de charentais jaune), conséquence directe de la campagne 2020/21. Une baisse qui pourrait être bien plus importante du fait de la météo. 

Maroc : des prévisions légèrement à la baisse pour 2022
Avec un total de 1 410 hectares cette année, le Maroc subit une légère baisse. On compte une diminution de 75 hectares à Marrakech (charentais vert) avec une production impactée par une période de sécheresse sur les mois de janvier/février et un manque d'ensoleillement en mars. A noter également un manque de linéarité dans les volumes et une baisse de volume sur le mois de mai. La ville rouge doit également faire face à des difficultés sur le plan logistique tant en termes de disponibilité de camions que de coûts avec une augmentation très forte des frais liés au transport. 

Des surfaces stables pour Kenitra (120 hectares de charentais jaune), Agadir (140 hectares de charentais vert) et Dakhla (200 hectares de charentais vert). 



Une tendance à la baisse des surfaces donc, sur l’ensemble des zones de production avec une baisse très marquée en Espagne et une baisse conséquente pour la France et notamment le Centre-Ouest. La campagne française 2022 s’inscrit dans un climat d’incertitude pour les professionnels, avec notamment une réduction du nombre d'opérateurs, une flambée des coûts des intrants, des difficultés d'approvisionnement en matière première mais également côté main-d'œuvre et logistique. 

A propos de l’AIM
Créée en 2009, l’AIM rassemble près de 300 producteurs, producteurs-expéditeurs et expéditeurs de la filière. Elle a pour mission de fédérer, représenter, informer et accompagner les acteurs avant, pendant et après la campagne autour des volets : commercial, technique, communication et promotion. 

Pour plus d'informations : 
medFEL 
www.medfel.com 


Date de publication:
© /



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)