Javier Santana, de Vivero Santana - Plants de Patates douces :

« En Espagne la récolte de patates douces pourrait baisser jusqu'à 40 % par rapport à l'année dernière »

En juin, la saison de plantation de la patate douce en Espagne touche à sa fin et, bien qu'il soit encore trop tôt pour déterminer les chiffres des superficies, tout indique que cette saison, une combinaison de divers facteurs pourrait réduire la récolte ibérique.

« Nous estimons qu'en France, la production de patate douce sera maintenue et que certains clients augmenteront même les surfaces cette saison. Mais en Espagne et au Portugal, les plus grands producteurs d'Europe, une réduction significative de la récolte est attendue pour la saison 2022/23 », explique Javier Santana de Vivero Santana.

« L'année dernière, l'offre de produits était important, ce qui a eu un impact sur les prix. La concurrence de l'extérieur de la communauté européenne était brutale, et pas seulement de l'Égypte ; il y avait aussi des arrivages de produits d'Amérique du Sud et d'Afrique du Sud qui ne répondent même pas aux exigences que l'on nous impose en Europe. Ce sont des pays où, de plus, la main-d'œuvre est beaucoup moins chère et ils établissent leur production en Europe à un prix auquel il est impossible pour les patates douces espagnoles ou portugaises de rivaliser. »

« D'autre part, il y a la question de l'eau. Avec le changement climatique, la patate douce peut être cultivée dans de nombreux endroits, mais il ne faut pas oublier que la patate douce est un légume tropical et qu'elle a besoin de conditions idéales pour pousser. Dans les années 90, l'Andalousie était la région qui dominait la culture de la patate douce en Espagne et dans presque toute l'Europe. À l'époque, on semait la variété California, mais à partir de 2003, il y a eu un changement de tendance et la culture de la patate douce Beauregard, la variété qui est actuellement commercialisée dans le monde entier, s'est répandue. Mais cette année, la sécheresse qui a sévi dans les champs andalous a entraîné une diminution des surfaces cultivées. » 

« La guerre a également eu une influence cette saison, et de différentes manières », souligne Javier. « D'une part, dans les pays producteurs comme la Hongrie, on a constaté une réduction de la main-d'œuvre disponible pour cette saison. D'autre part, lorsque l'approvisionnement en céréales en provenance de Russie et d'Ukraine a été interrompu en raison du conflit, le prix du blé, de l'orge ou du malt a augmenté à un point tel que de nombreux agriculteurs, coïncidant avec la date des semailles, ont décidé de planter des céréales dans leurs champs cette année. »

Vivero Santana est la plus grande pépinière européenne produisant des plants de patate douce et est spécialisée dans ce produit depuis 1976. L'entreprise, basée à Vélez-Málaga, vend ses plantes sur tous les marchés européens ainsi qu'à l'étranger. Elle offre un service complet à ses clients, de la vente du matériel végétal de départ à la culture et à la post-récolte, en passant par des conseils sur la commercialisation de la récolte.

L'entreprise est également le distributeur exclusif en Europe des chambres de séchage de patates douces développées par l'entreprise américaine Ivi Air, qui assurent le séchage complet des tubercules dans un délai de 5 à 7 jours. Ils ont contribué à optimiser la durée de conservation du produit stocké, en minimisant les pertes et les plaintes des clients finaux, explique Javier Santana.

« La récolte commencera en Espagne à la mi-août/début septembre, mais en raison de tous ces facteurs, nous estimons que, cette saison, la récolte espagnole de patates douces pourrait baisser jusqu'à 40 % par rapport à l'année dernière. »

Pour plus d'informations : 
Vivero Santana - Plants de Patates douces
Ctra. de Benamargosa, S/N
KM 0.800. Finca La Crujía
29700 Vélez-Málaga, Málaga (Espagne)
Tél. : +34 637 566 441
info@boniatos-santana.com 
www.boniatos-santana.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)