Annonces

Top 5 d'hier

Top 5 de la semaine dernière

Top 5 du mois dernier

Diether Everaerts, BFV :

« Les cerises turques qui arriveraient chez nous pourraient créer une pression inutile sur les prix »

« La saison des cerises en Belgique s'annonce prometteuse en termes de qualité et de volumes », déclare Diether Everaerts de la Belgische Fruitveiling. « En raison des conditions météorologiques maussades de la semaine dernière, la cueillette de la variété précoce Samba a été retardée d'une semaine. Mais avec les conditions idéales actuelles, nous pensons que la cueillette devrait commencer entre le 15 et le 20 juin. »

La Belgische Fruitveiling prévoit de récolter environ 2,5 millions de kilos de cerises cette saison. Elle travaille avec une centaine de producteurs. « Pour le moment, certaines variétés semblent encore un peu petites, mais je pense que cela se passera bien pour la plupart des variétés après les récentes pluies. D'ailleurs, cela pourrait même ne pas être mauvais pour les ventes. Nous recevons de nombreuses demandes de grossistes belges pour des cerises de taille 26. Après tout, les cerises sont un produit haut de gamme. On constate que les consommateurs sont moins enclins à payer cher pour des cerises de tailles 28, 30 et 32 en cette période. Nous vivons des temps de crise et les premières choses sur lesquelles les gens économisent sont les vêtements et la nourriture. »

Avec la variété Kordia, Diether compte procéder à un lancement au cours de la dernière semaine de juin. « C'est l'une de nos principales variétés et le tapissage est très bon cette année. Nous commencerons par celui-ci vers le 27-28 juin. Elle sera disponible jusqu'à la deuxième semaine de juillet, après quoi elle sera suivie par les Reginas vers le 10 juillet. Ces dernières sont légèrement plus implantées en termes de volumes, mais les quantités sur l'arbre sont à nouveau légèrement inférieures à celles des Kordias. » Enfin, la saison au BFV sera clôturée par la dernière variété : la Sweetheart. « Nous commencerons avec celle-ci vers le 20 juillet, je pense. »

Savoir si la demande peut suivre l'offre est un défi, selon Diether. « Nous devons nous distinguer en offrant une qualité supérieure. C'est ainsi que vous pouvez convaincre le client de votre produit. Bien entendu, nous travaillons avec deux variétés assez exclusives, les Kordia et les Regina, qui ont bonne réputation dans le monde de la cerise. De plus, nous commençons une semaine plus tôt que l'année dernière, où la France, l'Italie et surtout l'Espagne sont un peu en retard en raison des conditions météorologiques. Par exemple, nous avons déjà reçu une légère demande de l'Espagne, en raison de la plus faible récolte de cerises dans ce pays au cours de cette saison. »

« La France a effectivement 120 % de plus cette année que l'année dernière. Mais il s'agissait d'une année désastreuse. » Mais en ce qui concerne la compétition la plus importante, Diether se tourne vers la Turquie cette saison. « La Turquie est bien sûr le premier exportateur mondial de cerises, avec une offre de 500 à 600 millions de kilos. S'il y a une dépréciation du rouble, ils les feront probablement venir ici en masse. D'ailleurs, la Grèce a déjà commencé. Ce ne sont pas les meilleures cerises, mais ces volumes vont également créer une pression inutile sur les prix du marché. »

En ce qui concerne l'avenir, Diether indique que le BFV conseille à ses producteurs de passer autant que possible à la culture en intérieur. « Cela coûte très cher, mais c'est la seule sécurité pour la récolte. En effet, vous pouvez alors laisser la cerise se colorer et la cueillir au bon moment. De plus, nous utilisons un triage central avec hydrocooling afin de ne pas interrompre la chaîne du froid. De cette façon, le consommateur reçoit le produit le plus frais possible, ce qui est important car nous voulons fournir un produit aussi uniforme que possible. Nos clients doivent pouvoir compter sur nous pour les livrer efficacement pendant les 4 à 6 semaines de la période. »

Pour plus d'informations :
Diether Everaerts
De Belgische Fruitveiling
Montenakenweg 82
3800 Saint-Trond - Belgique
Tél. : +32 11 69 34 11
info@bfv.be
www.bfv.be


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)