L'International Blueberry Seminar se termine au Maroc

L'industrie marocaine de la myrtille vise à exporter 100 000 tonnes de fruits frais d'ici 2030

Bien qu'elle soit en passe de couvrir toute l'année avec de nouveaux projets, la saison marocaine s'étend d'octobre à juin. La production a atteint 47 000 tonnes lors de la dernière saison, ce qui se traduit par une augmentation de 29 % par rapport à la campagne précédente.

La semaine dernière, au Hyatt Regency Casablanca, s'est tenue la réunion de la filière des baies marocaines, dans le cadre du XXIème Séminaire International de la Myrtille qui a eu lieu le 9 juin. La présentation du président des producteurs marocains de fruits rouges, Amine Bennani, a été l'un des temps forts. Le leader des producteurs marocains y a fait un rapport complet sur l'état de l'industrie des baies dans toutes ses variétés, soulignant la croissance soutenue des myrtilles dans le pays, qui a maintenu un chiffre de croissance annuel entre 300 et 400 hectares, grimpant l'année dernière à une augmentation de 900 hectares plantés avec de nouveaux projets.

Le Maroc dispose actuellement de 11 500 hectares dédiés à la production de baies, dont 3 900 hectares sont consacrés à la culture de myrtilles, couvrant 34 % de la superficie plantée, principalement dans le nord, avec une présence dans le Loukkos Gharb, dans la zone montagneuse de l'Atlas, à Agadir, et dans la région méridionale de Dakhla.

Les objectifs stratégiques auto-imposés de l'industrie marocaine de la myrtille à l'horizon 2030 sont d'atteindre une superficie plantée qui se situe entre 5 000 et 6 000 hectares plantés et un volume d'exportation qui atteint 100 000 tonnes de fruits frais exportés.

Source : blueberriesconsulting.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)