Les acteurs de l'industrie sud-africaine des agrumes :

« Les nouvelles règles de l'UE sont injustes et punitives »

En juillet 2022, l'Union européenne a imposé de nouvelles restrictions aux importations d'agrumes d'Afrique du Sud. Les nouvelles exigences phytosanitaires visaient à lutter contre les cas de faux carpocapse, un parasite originaire d'Afrique du Sud. Ces nouvelles réglementations constituent un coup dur pour l'industrie sud-africaine des agrumes, perturbant gravement les exportations.

L'Afrique du Sud est le deuxième exportateur mondial d'agrumes après l'Espagne. L'UE représentait 41 % des exportations d'agrumes d'Afrique du Sud en valeur en 2021. Au niveau local, en 2021, les agrumes ont représenté 25 % des exportations agricoles totales de l'Afrique du Sud, contre 19 % en 2011.

Certaines sources affirment que les règlements sont injustes et punitifs. Tout d'abord, l'UE a donné à l'Afrique du Sud moins d'un mois pour s'adapter aux nouvelles réglementations. Les mesures de l'UE ont été publiées le 21 juin 2022, sont entrées en vigueur le 24 juin 2022, et les envois arrivant en Europe à partir du 14 juillet 2022 devaient se conformer aux nouvelles exigences.

Deuxièmement, depuis que l'UE a déclaré pour la première fois que le faux carpocapse était un organisme de quarantaine en 2018, l'Afrique du Sud a mis en place de nombreuses mesures pour se conformer à la réglementation phytosanitaire.

C'est pourquoi, de l'avis de certains acteurs du secteur, les nouvelles règles constituent de facto des obstacles non tarifaires au commerce. Les mesures non tarifaires sont imposées pour protéger les consommateurs de produits de mauvaise qualité, mais de facto, elles représentent une augmentation des coûts commerciaux.


Source : theconversation.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)