« Il faut une grande habileté pour organiser le transport quotidien »

Chaque jour, Freight Line Europe envoie des fleurs, des pommes de terre, des fruits et des légumes néerlandais en Grande-Bretagne dans des camions réfrigérés. Mais le Brexit est arrivé, faisant peser sur le transporteur une énorme charge administrative.

Freight Line Europe a dû investir massivement dans l'automatisation des processus. De plus, elle est à la recherche de nouveaux marchés de vente, en partie grâce au soutien du programme commercial de l'UE, rapporte l'Agence néerlandaise pour l'entreprise (RVO).

Freight Line Europe est spécialisée dans le transport frigorifique international. Elle sert ses clients 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 à partir d'un tout nouveau site à température contrôlée aux Pays-Bas et d'une succursale indépendante à Felixstowe, en Angleterre.



Le transport vers le Royaume-Uni plus complexe
Tôt chaque matin, le transporteur reçoit des commandes qui doivent souvent être livrées le soir même. « Nous collectons les articles, les regroupons, organisons les formalités douanières et, le soir même, tout est livré », déclare Viktor Vijverberg, directeur commercial, avec une fierté bien méritée.

Il explique que ce n'est pas une tâche facile, car le transport vers le Royaume-Uni est devenu considérablement plus complexe depuis l'introduction de la nouvelle réglementation douanière. « Avant, lorsque nous transportions une palette de légumes, nous remplissions la case « légumes ». Maintenant, nous devons ajouter les codes des produits, les poids, les factures commerciales, l'origine des produits et les codes internationaux. »

« Tout cela semble assez lourd », ajoute le directeur financier Edwin Zuijderwijk. « Nous sommes devenus un prestataire de services totalement différent : de transporteur à spécialiste des questions douanières. Le Brexit nous a obligés à investir massivement dans l'automatisation. » Edwin est fier de son personnel. « C'est extraordinaire de voir comment nous avons réussi à faire cela avec la même équipe. Chapeau bas à tout le monde. » Entre-temps, l'entreprise a automatisé ses processus douaniers. « Nous sommes prêts pour l'avenir ».



A la recherche de nouveaux marchés de vente
Parallèlement à l'automatisation des processus, Freight Line Europe a découvert de nouveaux marchés de vente. Elle a étendu sa zone opérationnelle à la France. « Nous avons vu venir le Brexit et ne voulions plus dépendre du Royaume-Uni. Une concurrence moindre a créé de l'espace pour nous sur le marché français. »

Freight Line Europe a récemment rejoint le programme commercial de l'UE. Edwin espère que cela stimulera les objectifs internationaux de l'entreprise. « Le programme nous offre encore plus de visibilité sur le potentiel d'exportation inutilisé. Mais ce qui nous plaît le plus, c'est le sens de la communauté. Nous considérons que le partage des connaissances et de l'expertise est essentiel, et le programme conduira, dans l'idéal, à de merveilleuses collaborations. »

Source : RVO

Pour plus d'informations : 
Freight Line Europe
791 Honderdland
2676 LV, Maasdijk, NL
Tél. : +31 (0) 174 520 010
sales@fle-nl.com   
www.fle-nl.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)