Aperçu de la situation du segment des fruits exotiques

Mangue, papaye, avocat et citron vert pour le mois de septembre

Au-delà de la situation géopolitique actuelle, de la hausse des prix et de l'inflation, le mois de septembre s'est toujours avéré être un mois transitoire pour le segment des fruits exotiques.


Mangue espagnole Osteen, en vrac (Photo fournie par Giorgio Donnarumma)

« En raison de la présence ostensible des mangues Osteen espagnoles depuis la mi-août, les fruits importés du Brésil connaissent une forte baisse des prix. Nous oscillons entre 1,20 et 1,50 €/kg, selon qu'ils sont de petit ou de gros calibre. L'offre a pratiquement décuplé et, en outre, le marché est saturé de mangues de différentes qualités. En plus de l'Osteen, il y a aussi la variété espagnole Irwin, qui est de bonne qualité et qui concurrence le produit sicilien », explique Giorgio Donnarumma, responsable des ventes de la Nuovafrutta, basée à Milan.


Mangue espagnole Osteen


Mangues Tommy importées du Brésil (Photo fournie par Giorgio Donnarumma)

Selon M. Donnarumma, la sécheresse qui a sévi cette année dans les vergers espagnols a fortement affecté les calibres des fruits. « Dans le passé, l'Espagne offrait surtout des mangues de gros calibre. Mais cette année, la récolte est presque entièrement de petit calibre. »

Papaye : pénurie de produits depuis plus d'un mois
Dans le cas de la papaye, on observe une baisse marquée de l'offre depuis plus de 30 jours, en raison de conditions climatiques défavorables dans les pays d'origine, le Brésil en premier lieu.

« La crise des volumes devrait se poursuivre jusqu'en novembre. Le peu de produit disponible présente des défauts de qualité. Notre fournisseur brésilien a confirmé une tendance molle pour les mois à venir. »


Papaye Formosa (Photo fournie par Giorgio Donnarumma) 

Avocats : des prix en chute libre
Après un mois d'août calme, avec des prix stables, les cotations de l'avocat Hass péruvien chutent, en raison notamment d'une consommation divisée par deux. « Il y a encore deux semaines, on l'achetait à 9,00 €, aujourd'hui on est autour de 6,00 €. Il y a beaucoup de produits péruviens disponibles sur le marché, alors qu'il y a peu de disponibilités d'origine colombienne. Quant aux Greenskins, les volumes entrant en Europe ont toujours été limités, car l'Afrique du Sud a eu des rendements et une qualité moindres cette année, en raison des problèmes climatiques de mars-avril. »

La campagne d'avocats de Sicile devrait également débuter prochainement.


Avocat péruvien Hass (Photo fournie par Giorgio Donnarumma)

Les prix de la banane plantain et du manioc devraient être très élevés au cours des six prochains mois
« Si l'année dernière nous vendions les plantains à 23,00-24,00 €/caisse, en juillet et août nous les avons commercialisés à 40,00 €/caisse. Nous nous approvisionnons en Équateur et en Colombie. Et cette tendance devrait se maintenir pour les six prochains mois. Des augmentations ont également été enregistrées pour le manioc. Nous sommes passés de 15,00 €, départ Costa Rica, à 18,00-19,00 € actuellement. »


Bananes plantain vertes de l'Équateur et à droite plantains mûres de Colombie


Manioc du Costa Rica (Photo fournie par Giorgio Donnarumma)

Citrons verts : les prix restent élevés
« Les citrons verts brésiliens continuent d'enregistrer des cotations élevées. Un équilibre semble avoir été atteint, avec 9,00 € à 10,00 €/caisse. »


Citrons verts brésiliens (Photo fournie par Giorgio Donnarumma) 

Enfin, Donnarumma a souligné l'importance de la communication avec les fournisseurs, les producteurs et les clients, surtout dans une période aussi critique. « Nous essayons également de surveiller la logistique, au niveau hebdomadaire, en suivant quelles sont les baisses ou les hausses des coûts. Nous devons nous assurer qu'il n'y a pas de surprises ni de problèmes de communication avec nos clients, parce qu'ils doivent aussi être prêts pendant les soldes. »


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)