Euroandes

« Bon début de la campagne de la myrtille péruvienne en Europe »

Les chiffres sur les exportations de myrtilles communiqués par le portail statistique de la FAO montrent l'énorme essor de ce fruit au cours des dernières décennies. Au début du siècle, les exportations mondiales de cette baie s'élevaient à un peu plus de 69 millions de dollars ; en 2010, elles ont été multipliées par plus de 370 millions de dollars et en 2020, dernière année dont les données ont été consolidées par l'organisation, elles ont grimpé à près de 2 403 millions de dollars. Cette évolution n'a été possible que grâce à une augmentation rapide et surprenante de la demande mondiale qui, comme en Europe, présente encore une marge de progression intéressante.

« Chez Euroandes, nous cherchons à compléter les canaux de vente en Europe de nos alliés stratégiques au Pérou et en Colombie, qui comprennent des entreprises telles que Danper, Arbacol et Dominus », explique Christian Pereda. « La consommation de myrtilles est en hausse, tout comme l'offre exportable a augmenté de manière significative, c'est pourquoi, à Euroandes, nous travaillons à étendre stratégiquement notre distribution aux marchés que nos alliés n'ont pas encore développés. » 

« Du point de vue opérationnel, nous sommes très flexibles. Nous disposons d'une équipe basée en Espagne et aux Pays-Bas, et nous opérons dans les principaux ports d'Europe en offrant des solutions adaptées à nos clients. » 

Euroandes prévoit de vendre environ 2 000 tonnes de myrtilles cette saison. « Nous avons commencé la saison avec de bons prix et nous pensons que cette situation pourrait rester intéressante pendant encore une ou deux semaines. Ensuite, la pression de l'offre sera plus forte sur le marché, avec des volumes importants arrivant en Europe depuis le Pérou. » 

« Cette fois-ci, nous avons commencé la saison des myrtilles en août et nous aurons des disponibilités jusqu'en janvier, mais à Euroandes, nous allons étendre notre offre en incorporant des approvisionnements d'autres origines, soit en Afrique, soit en Amérique du Sud, afin de fournir des fruits à nos clients tout au long de l'année. » 

« Dans le domaine de l'avocat, avec nos alliés colombiens, nous cherchons à compléter l'offre de tailles qui tendent à manquer sur le marché européen » 
Euroandes est une entreprise d'importation, de distribution et de commercialisation dont le portefeuille comprend, outre la myrtille, des produits tels que la mangue, des conserves à base de légumes et, actuellement, comme l'indique Christian Pereda, elle explore d'autres produits exotiques tels que l'uchuva, la gulupa et le citron de Tahiti en provenance de Colombie ; et parmi ses principaux produits, on trouve également l'avocat, un fruit disponible toute l'année.

La récolte d'avocats en Colombie est divisée par zones géographiques, ce qui lui permet d'avoir une fenêtre de commercialisation étendue et des fruits avec des caractéristiques différentielles différentes, comme la taille, qui cette année sera un facteur à prendre en compte sur le marché européen.

« La force d'Arbacol est de disposer de champs dans différentes régions. En Colombie, les récoltes les plus précoces commencent à partir de 1 600 mètres d'altitude et se terminent en décembre/janvier dans les zones les plus élevées, récoltées à plus de 2 000 mètres d'altitude. Ainsi, plus l'altitude de la culture augmente, plus la taille des fruits produits augmente », partage Christian. « Étant donné que l'on prévoit que l'Espagne aura beaucoup de fruits de petit et moyen calibre cette année, ce que nous recherchons dans les exploitations de nos alliés, c'est de travailler sur cette deuxième étape de la campagne colombienne et de la canaliser précisément vers les calibres qui manquent sur le marché. » 

« Notre allié stratégique Arbacol dispose d'un important approvisionnement exportable et est en mesure de fournir toute l'année, et il est complété par celui de nos alliés au Pérou, qui fournit des avocats de la mi-février - avec la récolte la plus précoce dans les hauts plateaux - jusqu'à la fin août. »

Pour plus d'informations : 
EUROANDES
Christian Pereda, directeur des ventes
Tél. : +34 657 21 71 29
José Baca, directeur des Opérations
Tél. : +34 645 49 37 66
info@euroandes.es 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)