Rene Tiggelman de la société de négoce van Langevelde :

« L'augmentation du prix des oignons freine les exportations vers l'Extrême-Orient »

Une augmentation du prix des oignons freine actuellement les exportations. « Au début de la semaine dernière, les choses s'annonçaient encore bien. Mais par la suite, le prix - qui selon les dires serait dicté par l'agriculteur - a augmenté de 3 cents. Pour le calibre 60/80 c'est maintenant 38 cents. En conséquence, les acheteurs d'Extrême-Orient, entre autres, se désistent », explique Rene Tiggelman de van Langevelde, un négociant et exportateur basé à Kruiningen.

« À 35 centimes, les commandes étaient plutôt dynamiques, à 38 centimes, je n'ai pas encore réussi à vendre. Je pense que l'évolution des exportations vers l'Extrême-Orient à court terme est très aléatoire. Tout dépend des exportations et des prix des oignons chinois », poursuit René. « Vers l'Afrique, les exportations d'oignons vont probablement se poursuivre jusqu'en janvier. Les pays africains ont peu d'alternatives et comptent davantage sur la Hollande. »

« Au sein de l'Europe, j'entends dire que certains produits seront envoyés en Europe de l'Est. Nous attendons aussi la demande espagnole. Là-bas, ils ont beaucoup moins d'oignons et entre temps, ils commencent doucement à se renseigner, mais pour l'instant, il n'y a eu pratiquement aucun envoi. », déclare l'exportateur. Sur le plan qualitatif, aucune réclamation durant cette saison. « Les exportations de pommes de terre se déroulent également assez bien pour nous. Nous avons quelques clients réguliers. »

Pour plus d'informations :
René Tiggelman
Van Langevelde Trading Company
Tél. : +31 (0)113 382 600
rene@javala.nl 
www.javala.nl 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)