Un producteur détecte le ToBRFV à l'aide d'un test avant même les premiers symptômes

Avoir la certitude de la présence virus dans sa serre avant même qu'il ne se manifeste sur les plantes, c'est ce que tout producteur souhaite depuis que le ToBRFV hante la filière. Et de préférence le plus rapidement possible. Depuis cet été, Spark Radar propose aux producteurs un kit de test à cet effet. Il est alors possible de tester soi-même sa culture, avec un résultat hautement fiable à la clé obtenu dans les trois heures. 

Selon le cofondateur Rogier van der Voort, le test de dépistage du virus mis au point par Spark Radar est très proche de la fiabilité et de la sensibilité d'un test PCR. « Avec notre test, en revanche, plus besoin d'envoyer vos échantillons à un laboratoire externe, ce qui représente un gain de temps considérable. Ceci est un élément très important dans la détection et la contention une éventuelle infection. »

Au début de la crise Covid, il s'est associé à Bas Rutjens, le fondateur de Spark Genetics. Cette société accompagne les entreprises sur les questions de génétique depuis 2018. Rogier : « Lorsque la pandémie a éclaté, le laboratoire a dû être partiellement fermé et la question s'est vite posée de savoir comment nous pouvions offrir au marché quelque chose d'alors et d'encore aujourd'hui indispensable : un test pathogène fiable et sensible utilisable sur place par n'importe qui. »

Dépistage pré-symptômes
Le test fonctionne de manière présymptomatique, ce qui signifie qu'il permet de détecter rapidement la présence du virus. Rogier fait le parallèle avec la situation du coronavirus. « Les auto-tests existent de nos jours. Mais il s'agit de tests antigènes : ils permettent de tester quand il y a déjà des symptômes. » Dans le cas du covid19, par exemple, un nez qui coule ; dans le cas du ToBRFV, par exemple, des taches sur les fruits ou des symptômes sur les feuilles. « Toutefois, un tel test antigénique n'est pas aussi fiable qu'un test PCR et ne fonctionne pas de manière présymptomatique en raison d'une sensibilité beaucoup plus faible. De plus, vous ne pouvez tester que 2 ou 3 plantes à la fois. »

Echantillonnage de feuilles
Le kit de test de Spark Radar permet actuellement aux producteurs de tester jusqu'à 60 plantes à la fois. Les tests peuvent être effectués de trois façons. « Nous avons commencé par des échantillons de feuilles. Un morceau de feuille de la taille d'un ongle suffit. Un producteur recueille les morceaux de feuilles dans un sachet que nous lui fournissons. Une fois que tous les morceaux sont réunis, les tests peuvent commencer. »

Les producteurs reçoivent à la fois de quoi effectuer le test eux-mêmes ainsi que le logiciel pour déchiffrer les résultats. « Nous avons développé notre propre équipement pour lire les tests : avec un support magnétique et un support de détection. Le premier permet d'extraire le virus de l'échantillon, pour ainsi dire. Il contribue à garantir la haute sensibilité de notre test. »


Une partie du kit. Le support blanc est équipé d'aimants. Un autre support est utilisé pour la détection.

Des tests pour les surfaces et l'eau
Dans la pratique, les producteurs préfèrent ne pas tester uniquement le matériel foliaire. « Il y a également une forte demande du marché pour les tests par écouvillonnage, qui permettent de tester la présence du virus sur des chariots ou des lames, par exemple. On peut le comparer au coton-tige que l'on doit mettre dans la gorge et le nez lors d'un test covid. »

Une troisième méthode d'essai a été développée pour l'eau. « Elle permet aux producteurs de tester leur système de drainage pour la présence de ToBRFV, par exemple. » Les deux premières méthodes décrites ci-dessus sont actuellement en pré-introduction sur le marché. « Nous sommes encore en période d'essais pour les nouvelles applications. Nous mettons pleinement à profit le retour d'information afin de rendre le kit de test à écouvillons et les analyses d'eau aussi robuste que possible. » En décembre, l'entreprise localisée à Utrecht prévoit de commercialiser les deux premières solutions.

A l'international
Ce faisant, l'entreprise néerlandaise a pour ambition de commencer à proposer les kits de test à l'échelle internationale. La toute jeune entreprise a déjà pris ses dispositions à cette fin. « Nous avons mis en place des essais dans une grande partie de l'Amérique du Nord, pendant plusieurs mois. Les essais seront élargis lors de la prochaine période de récolte. Nous avons également l'engagement de la part d'une société néerlandaise ayant des cultures à l'étranger, d'utiliser nos tests en dehors des Pays-Bas. »

La fiabilité est un élément clé du test de dépistage des virus. C'est pourquoi un manuel d'utilisation clair est inclus dans le kit de test (notamment avec une vidéo disponible en ligne), en néerlandais et en anglais pour l'instant, mais l'ambition est de proposer le manuel dans d'autres langues également. « Tout d'abord, nous nous concentrons sur la production des tests. Après avoir récemment présenté nos solutions lors d'une exposition, nous avons déjà trouvé de nouveaux clients.

Recherche pour d'autres agents pathogènes
Le fait que ToBRFV suscite l'attention du monde entier est bien connu. La question se pose de savoir si Spark Radar a le poids nécessaire pour aider les producteurs à lutter contre le virus. Rogier reconnaît. « Nous avons récemment été choisis pour participer au programme Fast Lane de Foodvalley et du fonds d'investissement gouvernemental InvestNL. On nous demande de réfléchir à ce qui est nécessaire pour gagner en poids, passer à l'échelle supérieure et aussi maintenir la vitesse acquise, dont nous aurons besoin à l'avenir. »

Cela d'ailleurs, ne concerne pas seulement le ToBRFV, mais également d'autres virus, bactéries et champignons des plantes. Spark Radar travaille également sur un kit de test pour le virus CGMM du concombre (cucumber green mottle mosaic virus) et le virus PepM de la tomate (pepino mosaic virus). « Il s'agira de tests similaires en utilisation, à celui de ToBRFV ». 

Pour plus d'informations :
Rogier van der Voort
Spark Radar
rogier@sparkgenetics.com info@sparkradar.bio 
www.sparkradar.bio 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)