Yannik van Breen, cofondateur de regiocart, plateforme de vente directe

« Les jeunes agriculteurs qui vendent en direct sont plus ouverts aux concepts de commercialisation en ligne »

De nombreux consommateurs préfèrent les fruits, les légumes, le pain, la viande, les produits laitiers et autres issus de la vente agricole en direct. Mais faute de temps, ils se retrouvent tributaires du commerce ordinaire. Lancée en mai 2022, la place de marché en ligne regiocart a pour objectif de changer cette situation en livrant des produits alimentaires de qualité directement à domicile. Chaque entreprise membre affiliée peut proposer de manière autonome et flexible des plages horaires et des zones de livraison, lesquelles peuvent ensuite être reliées aux trajets existants de l'entreprise. Ainsi, les itinéraires et les temps de livraison sont réduits. De nombreuses commandes peuvent donc être passées dans un espace restreint. Une situation gagnant-gagnant pour le consommateur et le vendeur en direct, explique Yannik van Breen, cofondateur de l'entreprise.

Grâce à la fonction « demande de livraison », un échange direct entre les besoins dans la région concernée et les vendeurs est établi. Si, par exemple, aucun créneau de livraison n'est encore disponible pour un groupe de fruits au sein d'une localité, le consommateur concerné peut le signaler en formulant un souhait. Les vendeurs disposant de l'assortiment correspondant peuvent alors réagir à cette demande et adapter leurs secteurs de livraison. « Il en résulte finalement un effet de réseau, sans qu'il y ait immédiatement de concurrence entre les fournisseurs », déclare van Breen.


Yannick van Breen a présenté cette année son concept de commercialisation ingénieux, au salon expoSE/expoDirekt de Karlsruhe

Stagnation du commerce en ligne après la pandémie
regiocart a vu le jour et est implanté dans la grande région Trèves-Sarre-Moselle. « C'est ici que nous sommes les plus présents et que nous faisons le plus de publicité. Néanmoins, notre concept fonctionne dans toute l’Allemagne. Il sera développé dans les mois à venir dans certaines régions, en fonction du nombre de fournisseurs. Les fruits et légumes constituent un élément essentiel de notre offre », précise Van Breen. Plus généralement, le commerce en ligne a été l'un des gagnants de la pandémie. « Beaucoup de gens se sont approvisionnés en ligne, car les magasins étaient soit fermés, soit confrontés à des restrictions liées au coronavirus. Cela a bien sûr donné un grand coup de pouce au commerce en ligne. Mais en 2022, la tendance est plutôt à une certaine stagnation, voire à une légère baisse. »

La jeune génération croit au numérique
Le jeune entrepreneur regarde l'avenir avec confiance et s'efforce d'élargir davantage sa base d'utilisateurs et de clients pour l'année à venir. « Le concept est particulièrement adapté aux petites et moyennes entreprises qui fournissent déjà des consommateurs finaux et qui souhaitent réaliser des bénéfices supplémentaires sur leurs trajets et, d'une manière générale, améliorer leur visibilité. Nous nous concentrons clairement sur le marché allemand, même si nous voyons également un potentiel dans les pays voisins, comme la France et le Luxembourg. Ce qui nous aide particulièrement, c'est que de nombreuses fermes sont actuellement confrontées à un renouvellement de génération, les enfants reprenant peu à peu l'exploitation de leurs parents. Cette nouvelle génération est souvent déjà familiarisée avec le numérique. C'est pourquoi le travail de sensibilisation disparaît en grande partie et que les gens sont généralement plus ouverts à de nouveaux concepts. »

Pour plus d'informations :
Yannik van Breen
regiocart UG
Hans-Bauer-Weg 1
54306 Kordel
Tél. : +49 (0) 176 444 58 404
kontakt@regiocart.de
www.regiocart.de


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)