« 20 % de fruits supplémentaires avec notre système de culture à deux niveaux »

« Utiliser l'espace disponible dans la serre le plus efficacement possible, c'est bien votre but, n'est-ce pas ? À cette fin, les gouttières de culture à différentes hauteurs offrent des possibilités encourageantes pour les fraises. Des constructions spéciales les ont rendues assez coûteuses, et surtout le système de soulevage va à l'avant de problèmes de sécurité et de fiabilité du travail. Avec le système de culture 2Level Stationary, nous offrons aujourd'hui une réponse à ces préoccupations, tout en répondant aux défis de l'industrie, tels que le choix de cultures à l'année et le désir d'une plus grande automatisation/robotisation dans la serre », déclare Robin Dirks de Growtec. Au Canada, cinq producteurs travaillent actuellement avec 2Level, qui permet la culture multicouche. Un essai avec ce nouveau système est actuellement en cours à la station d'expérimentation Delphy à Horst.

Du Canada aux Pays-Bas
Growtec est une entreprise relativement jeune, menée par des personnes d'influence bien connues dans le secteur. Ces dernières années, ils ont fourni de nombreuses gouttières de culture aux cultivateurs nord-américains à partir de leur branche canadienne, dirigée par Freddy Sarkis. L'année dernière, Robin a commencé à fournir le marché européen à partir de la succursale d'Etten-Leur. Non seulement la gouttière de culture, mais aussi, le cas échéant, la solution d'irrigation correspondante. « Il ne s'agit pas tant de la gouttière de culture en tant que produit, mais en tant que partie constituante du système d'irrigation. Nous pouvons soulager les producteurs des problèmes d'irrigation du début à la fin, en leur fournissant les goutteurs adéquats s'ils le souhaitent. » Robin lui-même ne vient pas du milieu de l'horticulture. Pas de problème, car il travaille en binôme avec Rob Kwinten, entre autres, qui le rejoint cette année pour offrir aux producteurs tout le soutien dont ils ont besoin au niveau technique culturale.

Robin Dirks et Rob Kwinten à la station d'essai de Horst

Des fraises de serre
Au Canada, comme aux Pays-Bas, la culture des fraises sous serre se développe rapidement. C'est également de là que la demande pour ce système de culture multicouche est venue. « Plus que tout en ce moment, il est important de rechercher le nombre optimal de plantes par m². Par rapport à une culture sur un même niveau, cela permet d'avoir plus de plantes », révèle Robin. « Les gouttières sont placées de telle sorte que l'incidence de la lumière reste optimale, l'objectif est que nous arrivions à une solution de culture qui non seulement accueille 20 % de plantes en plus, mais qui produit également 20 % de fruits en plus. » Un compromis financier positif, c'est tout ce qui compte.

Pas de renforcement
Il faut noter ici que, contrairement aux systèmes de levage ou de balancement, aucun renforcement de la structure n'est nécessaire. « Le système 2Level peut, par conséquent, également être installé dans des serres existantes. Il a notamment été mis en application dans une serre initialement destinée à la culture de concombres. »

Essais à Horst
Au Canada, cinq serres ont maintenant été équipées du système 2Level, qu'il s'agisse de nouvelles serres ou de serres existantes. Aux Pays-Bas, un essai est actuellement en cours à Horst chez Delphy. La culture a débuté à la fin de l'année dernière, et les premiers fruits sont attendus en février, et la culture s'allongera jusqu'en novembre.

« Nous calculons également la rentabilité du système total entre culture éclairée et culture traditionnelle. Nous avons maintenant des modèles et des données récoltées au Canada, mais les conditions de culture en Europe restent différentes », explique Robin.

Optimisation de la densité des plantes
« Au Canada, nous constatons que les variétés remontantes sont devenues la norme car elles correspondent au marché en termes de qualité. En même temps, cela veut dire que la culture est plus longue et que la pression de maladie est plus élevée. C'est en partie pour cette raison que les gouttières de culture fermées sont déjà un standard : une réponse au biofilm, à la diminution des virus et à la pression des parasites, qui plus est bénéfique en termes de travail et d'énergie », poursuit Freddy. « Avec le système 2Level, nous allons encore plus loin. Optimiser la densité des plantes, c'est faire un pas de plus vers le meilleur retour sur investissement possible. Et c'est tout ce dont il s'agit en fin de compte. »

Pour plus d'informations :
Robin Dirks
Growtec
robin@growtec.com  
www.growtec.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)