Euro-Atlantique :

« La durabilité est l’un de nos principaux objectifs »

En tant que principal importateur et distributeur de fruits, légumes et produits marins spécialisés en Malaisie, Euro-Atlantic commercialise chaque année des fruits provenant du monde entier. À l'heure actuelle, les importations représentent 90 % de son activité, pour 10 % de ventes nationales.

Pour Euro-Atlantic, ces dernières années, le pourcentage du commerce de fruits importés a augmenté de 15 à 20 % en termes de valeur monétaire. Cependant, en termes de volume (tonnes métriques), il a diminué. Cela est dû au fait que le coût des produits a énormément augmenté en raison de divers facteurs.

« La plupart de nos produits, à savoir 82,7 %, proviennent de régions plus éloignées comme les Amériques, l'Europe et l'Afrique du Sud. Pour les pays asiatiques, nous importons surtout de Chine (Taïwan et continentale), de Corée, du Japon et d'Australasie (Australie et Nouvelle-Zélande), ce qui représente une part d'environ 17,3 %. Les seuls fruits locaux que nous traitons régulièrement sont les fraises et, occasionnellement, les mangues Harum Manis de Perlis et les figues. »

(photo : Ebby Loo, directeur général d'Euro-Atlantic)

« Comme nous nous concentrons sur les produits exotiques, la plupart des fruits devront être importés. L'un d'entre eux est l'avocat, notre fruit quotidien, le plus rapide et le plus constant. Il est disponible en Australie toute l'année, mais nous nous approvisionnons aussi, avec parcimonie, dans d'autres régions comme la Nouvelle-Zélande, le Mexique, l'Espagne et les États-Unis. Ce fruit était considéré comme exotique il y a 30 ans, mais après de nombreuses formations données aux détaillants, l'éducation des consommateurs et d'innombrables séances de dégustation, la demande a augmenté et les avocats sont maintenant disponibles chez la plupart, sinon tous les détaillants. Il reste assez cher mais n'est plus aussi premium et exotique qu'auparavant. »

A propos de l'impact de Covid-19 sur le comportement d'achat des consommateurs, l'entreprise mentionne que : « Pendant la pandémie, la plupart des consommateurs se sont tournés vers l'achat de produits de base et ont fait des réserves à la maison avec des articles ayant une plus longue durée de conservation. Cela a permis de réduire le risque de devoir sortir souvent pour acheter les prochaines courses alimentaires. En outre, le prix a également été un facteur important. Il ne concerne pas seulement les consommateurs, mais l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement - des importateurs et des acheteurs jusqu'aux consommateurs. »

Le 'rush' sur les produits de base a entraîné une baisse des ventes de fruits haut de gamme et/ou exotiques. Cela est particulièrement vrai pour les petits fruits, les raisins de qualité supérieure et d'autres fruits haut de gamme et hautement périssables. Tout comme les légumes, les consommateurs préfèrent acheter des fruits de base comme les pommes, les oranges et les poires, et de préférence en grandes quantités pour obtenir un prix de gros.

La situation sans précédent de COVID-19 a façonné cette tendance de consommation. Cependant, les choses reviennent lentement à la normale, les consommateurs dépensant davantage après les confinements.

En ce qui concerne l'objectif des 3 à 5 prochaines années, Euro-Atlantic a confirmé que l'entreprise se concentrerait sur cinq thèmes, dont : « La durabilité ! Nous sommes en train d'agrandir nos bureaux et entrepôts. En collaboration avec une équipe de consultants, nous concevons notre nouveau siège et notre entrepôt frigorifique en insistant sur l'aspect durabilité. »

Des lignes d'emballage spéciaux
« Nous avons récemment acquis un site de conditionnement. En outre, nous espérons répondre aux préférences des consommateurs en matière de conditionnement et introduire une nouvelle gamme de d'emballages spéciaux. »

La diversification vers des produits alimentaires d'épicerie
« Euro-Atlantic s'est concentrée sur les produits frais et les fruits de mer depuis sa création il y a 30 ans. En nous lançant dans la gamme des produits alimentaires non frais, nous disposerons d'un choix plus large et pourrons pénétrer davantage de marchés. Nous prévoyons également de nous engager davantage et de collaborer activement avec diverses organisations caritatives. »

Pour plus d'informations :
Jenn Lum
Euro-Atlantic Group
Tél. : +603 4251 8482
info@euro-atlantic.com.my 
https://euro-atlantic.com.my


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)