William Nannes, pour J.P. Beemsterboer Food Traders :

« Les exportations d’oignons stoppées dans un marché en chute libre »

« Nous avons chargé le dernier bateau le 7 janvier et depuis, c'est le calme plat. Il ne s'est pas passé grand-chose depuis quinze jours. Au Sénégal, les prix baissent, leur propre récolte arrive sur le marché plus tôt que prévu, ils doivent donc accélérer pour atteindre leur propre niveau de prix. Mais le quai est encore d'oignons, donc les derniers oignons envoyés ne rapporteront pas beaucoup d'argent non plus », a déclaré William Nannes de J.P. Beemsterboer Food Traders.

« Pour être franc, la situation n'est pas saine en ce moment. Les oignons sont chargés chez le producteur à un niveau de prix autour de 45 à 50 centimes, mais le prix de gros est au même niveau », a poursuivi l'exportateur. La poursuite du marché est également difficile à estimer, selon William. « Nous sommes actuellement plus chers que nos pays voisins. La demande de l'Europe de l'Est n'est pas encore là, bien que les alternatives soient également limitées. Mais tout le monde s'accroche dans ce marché qui s'enfonce et il s'agit donc d'attendre de voir et de sentir où est le fond. »

Pour plus d'informations :
William Nannes
J.P. Beemsterboer Food Traders
Tél. : +31 226396408
wnannes@beemsterboer.nl 
www.beemsterboer.nl 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)