« Nous avons récemment terminé avec succès les essais des variétés Bellevue et Orleans »

Les patates douces du Ghana peuvent être obtenues tout au long de l'année, affirme Bobby Gyesi, président et cofondateur de SGA Farms : « La saison de la patate douce au Ghana dure toute l'année en raison des conditions climatiques, mais la plupart des cultures sont concentrées entre juin et novembre, lorsque les précipitations sont maximales. Nous voulons tirer parti de notre accès à l'eau tout au long de l'année et cultiver principalement entre novembre et janvier afin d'expédier les produits aux clients pendant les périodes de forte demande. »

L'exportateur ghanéen a formé une association avec d'autres fermes du pays pour se faire une place plus importante sur le marché, explique Gyesi. « Avec l'aide de la Fédération allemande du commerce de gros, du commerce extérieur et des services (BGA), SGA Farms, en collaboration avec d'autres exploitations commerciales ghanéennes, a formé l'Association des producteurs de patates douces du Ghana (ASPEG). L'ASPEG a pour objectif de façonner la politique et de soutenir la croissance de ses membres dans l'industrie de la patate douce. »

La prochaine étape de la culture de la patate douce au Ghana consiste à trouver des variétés plus adaptées à la demande, déclare Gyesi : « Nous avons récemment terminé des essais réussis de la variété Bellevue et Orleans de Nativaland et de leur partenaire ghanéen, Koranco Farms. Les conditions climatiques au Ghana sont propices aux patates douces. Malgré des précipitations irrégulières, nous avons pu relever les défis, car les fermes ont accès à l'eau tout au long de l'année ».

Cela dit, l'année a été difficile, car le Ghana n'a pas été épargné par l'augmentation de tous les coûts pendant l'opération. « Il y a eu des augmentations drastiques des intrants tels que les engrais et les pesticides, ce qui a été aggravé par l'inflation galopante au Ghana. Les conditions ont même été rendues plus difficiles en raison du conflit russo-ukrainien. Face à ces défis, nous poursuivons la production à pleine échelle, en raison de la demande européenne et moyen-orientale. SGA Farms a pour objectif de devenir l'un des principaux exportateurs de patates douces dans la région de l'Afrique de l'Ouest », conclut Gyesi.

Pour plus d'informations : 
Bobby Gyesi
SGA Farms
Tél. : +233 50 757 9504, +233 55 724 9800
bobby@sgafarms.com    
www.sgafarms.com     


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)