Sous-ensemble de caractères spéciaux plus

Annonces

José López de la Fuente, PDG de Grupo Lomar (Espagne) :

« Normalement, nous devrions exporter de l'ail, mais en raison de la pénurie, nous en importons »

Le marché espagnol de l'oignon et de l'ail reste stable, bien que l'offre soit moins importante. Les prix restent élevés pour les deux produits, dont les gros calibres sont rares cette saison.

« La saison de l'ail de printemps s'est très bien déroulée en Espagne, mais elle a été écourtée parce que l'ail n'a pas pu être séché correctement après la récolte en raison des fortes pluies qui ont continué à tomber en juin. Par la suite, dans le cas de l'ail violet, la production a été insuffisante en termes de taille », rappelle José López de la Fuente, PDG de Grupo Lomar, un grossiste d'oignons et d'ail ayant plus de 50 ans d'activité et basé à Zarza de Tajo, dans la province de Cuenca.

La situation sur le marché national est donc celle d'une faible demande due à des prix de vente élevés, maintenus par la faiblesse de l'offre disponible. « Les ventes ont été compliquées, notamment en raison de la tension générée avec les chaînes de distribution, qui ont du mal à s'adapter aux prix élevés du produit, non seulement en raison de la faiblesse de l'offre, mais aussi de l'inflation élevée et de l'augmentation des coûts que nous connaissons depuis deux ans », explique José López.

Face à la faible récolte espagnole de cette année, ils ont recours à des importations en provenance d'autres pays. « Ce n'est pas nouveau, les importations et les exportations sont généralement utilisées pour approvisionner les pays lorsque l'offre est faible. Les produits nationaux coexistent sans problème avec les produits importés. Normalement, à ce stade de la saison de l'ail, nous devrions exporter, mais en raison de la pénurie de produits, nous importons », souligne-t-il.

« Dans le cas de l'oignon, il y a une stabilité des prix, mais il y a un manque de calibres moyens-gros, une incidence qui est également sauvée grâce aux importations », ajoute-t-il.

Grupo Lomar produit et commercialise environ 55 millions de kilos d'oignons et 3,5 millions de kilos d'ail et s'efforce d'atteindre une croissance de 20 % au cours des trois prochaines années. Pour la prochaine saison, il prévoit déjà de cultiver environ 800 hectares en Andalousie, en Castille-La Manche, à Madrid et en Castille-et-León.

L'entreprise a déjà transféré sa production dans les nouvelles installations de Zarza de Tajo (Cuenca), qui s'étendent sur 19 000 mètres carrés et ont une capacité de production de 400 tonnes d'ail et d'oignon par jour.

Dans le cadre de la modernisation du secteur, l'entreprise a ajouté une deuxième ligne de production dotée de machines de dernière génération, y compris la robotisation des systèmes de calibrage des oignons, deux machines pour l'emballage avec de la cellulose et deux palettiseurs pour l'emballage automatique de la marchandise. De plus, l'entreprise a doublé le nombre d'entrepôts frigorifiques, ce qui lui confère une capacité de stockage de 6 500 tonnes.

« Depuis l'inauguration du nouveau siège, notre production a déjà augmenté de 15 % », déclare José López. « Ce pourcentage augmentera peu à peu en fonction de la demande du marché et de l'activation progressive des nouvelles machines. L'automatisation de certains processus s'accompagne d'une amélioration des tâches effectuées par notre personnel, en particulier dans les lignes d'emballage et de palettisation, qui sont désormais plus simples et plus productives », ajoute-t-il.

L'entreprise compte parmi ses clients les principaux marchés de distribution centrale tels que Mercamadrid, Mercasevilla et Mercabarna, des distributeurs continentaux et de grandes chaînes de magasins telles que Alcampo, Carrefour, El Corte Inglés, Dia et Makro. De plus, elle exporte environ 25 % de ses ventes totales.

Pour plus d'informations :
José López de la Fuente
Grupo Lomar
CUV-3034, 16470 Zarza de Tajo, Cuenca
Tél. : +34 918 93 72 21
jose@grupolomar.es
www.grupolomar.es


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)

Comme nous donnons la possibilité de consulter nos articles gratuitement, nous comptons sur les revenus de nos bannières publicitaires. Merci donc de désactiver votre bloqueur de publicités et de réactualiser la page pour pouvoir poursuivre votre visite sur ce site.

Cliquez ici pour savoir comment désactiver votre bloqueur de publicité.