Pour Pantiru Knoblauchkulturen à Lampertheim, dans le sud de la Hesse, la campagne de récolte 2023 restera dans les mémoires comme une année très réussie. « Nous avons eu un été très chaud avec peu de précipitations cette année encore, comme c'est d'ailleurs le cas depuis 2017. Nous avons pu récolter le premier ail frais à la mi-mai : la vague de froid de fin avril/début mai a quelque peu ralenti la croissance de l'ail, si bien que le début de la récolte a été retardé d'une semaine ou deux par rapport aux autres années », explique la directrice générale Konstanze Pantiru.

L'abondance des récoltes a également suscité une forte demande, poursuit la productrice. « Normalement, nous connaissons un creux estival en juillet à cause des vacances d'été et des agriculteurs régionaux qui récoltent leurs produits plus tard. Cette année, cependant, la commercialisation de notre ail s'est poursuivie à des niveaux élevés tout au long de l'année. »


Ail frais et local

Culture de l'ail sur 45 hectares
L'ail de Lampertheim a été cultivé pour la première fois sur environ 6 hectares en 2016. Il y a deux ans, la superficie consacrée à cette culture est passée de 35 à 45 hectares, explique Pantiru. L'ail pousse et prospère non seulement sur le site principal de Lampertheim, mais aussi sur deux autres sites dans le Bade-Wurtemberg et en Rhénanie-Palatinat. « Environ 80 à 90 % de notre production est commercialisée sous forme d'ail de table frais. Le reste est commercialisé sous forme d'ail séché, ce qui correspond tout de même à une quantité totale d'environ 20 à 40 tonnes », explique Pantiru. L'ail local est commercialisé dans toute l'Allemagne par l'intermédiaire de détaillants et de grossistes en alimentation.

Vue sur le champ d'ail

Vente de jeunes plants et culture de patates douces
Outre la vente directe d'ail, l'entreprise, établie de longue date, s'occupe également de la culture de jeunes plants d'ail et de patates douces. « Depuis de nombreuses années, nous sommes les seuls à distribuer des jeunes plants de Planasa en Allemagne. Nous commercialisons une dizaine de plants d'ail différents. Nous produisons également des patates douces de la variété Beauregard sur environ cinq hectares. Cette culture, qui aime la chaleur, pousse et prospère particulièrement bien dans notre région », explique Pantiru.

L'entreprise continue de voir un potentiel de croissance dans la culture de l'ail allemand. « Si l'on considère le faible niveau d'autosuffisance, je pense que la question de la régionalité est loin d'être close. » Mais certains défis ont également été rencontrés, en particulier l'augmentation des coûts. « L'année dernière, nous n'avons pu obtenir qu'une augmentation marginale des prix, mais nous sommes satisfaits du prix à la production. Bien qu'il faille vraiment tout calculer, nous nous en sortons plutôt bien par rapport à d'autres secteurs. À cet égard, nous avons trouvé un bon créneau, bien stable. »

Images : Pantiru Knoblauchkulturen GbR

Pour plus d'informations :
Konstanze Pantiru
Pantiru Knoblauchkulturen GbR & Saatguthandel
In den Gärten 5
68623 Lampertheim
Tél. : +49 (0)6206 1556140
Ciprian Pantiru : 0173 1065833
Konstanze Pantiru : 0174 4678858
pantiru.ciprian@t-online.de
www.pantiru-knoblauchkulturen.de