Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)

Comme nous donnons la possibilité de consulter nos articles gratuitement, nous comptons sur les revenus de nos bannières publicitaires. Merci donc de désactiver votre bloqueur de publicités et de réactualiser la page pour pouvoir poursuivre votre visite sur ce site.

Cliquez ici pour savoir comment désactiver votre bloqueur de publicité.

Sign up for our daily Newsletter and stay up to date with all the latest news!

S'abonner I am already a subscriber
Bert van Gelder, de Sawari Fresh (Pays-Bas)

« Les compagnies maritimes qui contournent la mer Rouge retardent les importations asiatiques d'au moins une semaine »

Les prix de l'ail et du gingembre n'ont jamais été aussi élevés. Bert van Gelder, de Sawari Fresh, ne s'attend pas à une nouvelle hausse importante à l'approche des fêtes de fin d'année. « Comme ces produits ont une durée de conservation relativement longue, le plus gros rush de Noël a déjà eu lieu au cours des deux ou trois dernières semaines. Cette semaine, l'accent sera mis sur les commandes répétées des programmes. »

« L'ail se vend très bien en ce moment. L'Espagne a beaucoup de problèmes de qualité cette saison et beaucoup moins de disponibilité. Par conséquent, les clients européens se tournent vers la Chine, mais l'ail y est également très cher », explique van Gelder. « Le prix de l'ail chinois emballé est même supérieur à 3 €/kg, alors que le prix de l'ail en vrac est légèrement inférieur à ce prix. »

« La disponibilité du gingembre est également difficile. Certains ont déjà commencé la nouvelle récolte de gingembre chinois, mais sa qualité est encore fragile. Je ne m'attends pas à des arrivages plus importants en provenance de Chine avant la mi-janvier. D'ici là, nous devons en grande partie nous contenter du gingembre du Brésil ou du Pérou, mais les prix sont très élevés, environ 45 € pour 13 kg pour le gingembre brésilien. Le prix du gingembre chinois est d'environ 43 € et le gingembre conventionnel péruvien est vendu à environ 3 € le kg. »

Un nouveau facteur pourrait affecter les importations en provenance d'Asie : les compagnies maritimes CMA CGM, MSC, Hapag-Lloyd et Maersk ont décidé de cesser de naviguer en mer Rouge par crainte des attaques des rebelles houthis au Yémen.

« Nous naviguons principalement avec les compagnies maritimes chinoises Costco et Evergreen, qui n'ont pas encore pris de décision. Mais nous suivons la situation de près, car elle pourrait entraîner des retards. S'il y a des alternatives, les navires vogueront bientôt au moins une semaine ou plus », conclut van Gelder.

Pour plus d'informations :
Sawari Fresh International
Tél. : +31 180 472 803
bert@sawarifresh.com
www.sawarifresh.com

Date de publication: