La récolte des oignons en Tasmanie vient de commencer et la qualité semble bonne. Et pourtant, « la saison s'annonce délicate », déclare Sam Vasala de Sai World. « L'Europe a été lente à réagir, mais nous avons des commandes auprès de détaillants et de bons clients. Nous ne sommes pas préoccupés par le temps de transit supplémentaire autour du Cap de Bonne Espérance en termes de qualité, car nos oignons peuvent être stockés pendant 8 à 10 mois, mais l'Europe a un calendrier bien défini et il y aura des coûts supplémentaires. »

Vasala s'attend à une forte demande de la part de l'Asie, car les Néerlandais et les Espagnols y ont expédié moins de produits et il est peu probable qu'ils en envoient davantage à ce stade de la saison, compte tenu de l'allongement du temps de transport. « Les prix en Asie sont ridicules. La plupart des pays asiatiques ont doublé ou triplé leurs commandes. L'Inde a également interdit les exportations, ce qui ne fait qu'aggraver la pénurie. »

Vasala affirme que malgré l'énorme demande en Asie, il s'occupera d'abord de ses principaux clients, car l'entreprise est fondée sur des relations à long terme. « Si nous prenons de nouveaux clients cette année, nous rechercherons des contrats à long terme et ne nous contenterons pas de vendre au plus offrant, nous privilégions les clients réguliers. »

Pour plus d'informations :
Sam Vasala
Sai World Pty Ltd
Tél. : +61 7 5641 2217 / +61 4 7040 6579
sam@saiworld.com.au
www.saiworld.com.au