Jan Kors, White Pearl :

Pays-Bas: La demande de choux-fleurs colorés augmente

Le chou-fleur est un produit qui doit être exporté. « Quand les pays voisins n'ont pas de pénurie, nous n'avons pas le droit d'exister », déclare Jan Kors de l'association des producteurs White Pearl. Bien que le nom White Pearl puisse faire soupçonner qu'ils s'occupent surtout de choux-fleurs blancs, l'association cultive aussi des choux-fleurs orange, violet et vert. Les ventes de ces produits sont en hausse. « Nous avons vu la demande augmenter. Une forte demande de choux-fleurs verts nus provient de l'Italie et de l'Espagne. Les choux-fleurs orange et violet sont également destinés à l'exportation. La demande des Pays-Bas pour ces produits n'est pas encore très élevée », dit Jan.

La saison des choux-fleurs colorés s'est terminée à la mi-octobre. La saison du chou-fleur blanc durera au moins jusqu'à la fin novembre. L'été sec et chaud n'a pas affecté la qualité. « Nous avons pu bien irriguer et la qualité des choux-fleurs est bonne », explique Jan. « Comme ça se présente maintenant, la saison durera jusqu'à fin novembre. »

La saison n'est donc pas encore terminée, mais en y repensant, Jan dit que c'est « une très bonne saison ». Malgré la chute des prix en octobre et les ventes difficiles pendant les mois d'été, ce n'était pas si mal. Les prix des choux-fleurs ont commencé à remonter dans les derniers jours d'octobre. « Nous sommes maintenant à environ 45 cents, et il augmente de quelques cents chaque jour. Je m'attends à ce que nous retrouvions bientôt le niveau habituel, soit environ 60 cents. Parce que les producteurs ont été un peu retardés dans leurs productions, beaucoup de produits sont arrivés sur le marché au même moment en octobre. Les chambres froides se remplissaient aussi. Mais vu l'augmentation de prix qui a commencé, les magasins seront à nouveau vides. » 

La superficie de choux-fleurs est et demeure stable selon les attentes de Jan. « Les producteurs ne commenceront pas ou n'étendront pas facilement la production de choux-fleurs. Nous faisons face à un manque de main-d'œuvre, et il n'y a pas non plus suffisamment de terres disponibles. En tant que producteur, vous préférez avoir une légère pénurie que trop de produits. Le brocoli, par exemple, a été dramatique toute la saison », conclut Jan.

Pour plus d'informations :
Telersvereniging White Pearl
Jan Kors
jtm.kors@ziggo.nl  


Date de publication :
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2018