« L'ambiance sur le marché du poireau est bien meilleur qu'elle ne l'a été ces dernières années. Les prix sont stables depuis longtemps et baissent désormais à environ 50 cents. L'année dernière, au cours de cette période, les prix moyens avoisinaient les 20 cents », explique Peter Wijnen de Frankort&Koning. « Tout compte fait, nous n'avons pas à nous plaindre. Tout le monde dans la chaîne d'approvisionnement peut maintenant faire des profits. »

« Cette année, la superficie ensemencée aux Pays-Bas est considérablement plus petite et les rendements en kilo sont également beaucoup plus faibles. Tout le monde est à jour ou même en avance sur le calendrier, ce qui est également positif pour le marché. Sur le plan qualitatif, cet été a été difficile en raison du temps chaud, et les thrips ont causé beaucoup de dégâts, mais la qualité est bonne désormais. Le poireau devient de toute façon beaucoup plus foncé lorsque l'on passe des variétés de fin d'automne aux variétés d'hiver », explique le négociant.

« Les perspectives sont aussi bonnes. La période de novembre à début décembre est traditionnellement la période pendant laquelle le poireau est en pleine effervescence. Les ventes continuent d'aller bon train et sont de plus en plus largement soutenues. Aujourd'hui, elles se concentrent principalement sur l'Europe du Sud, mais l'Allemagne a également été ajoutée ces dernières semaines, et il en sera bientôt de même pour l'Europe de l'Est et la Scandinavie », conclut Peter.

Pour plus d'informations :
Peter Wijnenen
Frankort & Koning
Tel : +31 77 38 38 97 240
La mafia : +31 6 22 90 73 41
p.wijnen@frankort.nl
www.frankort.nl