Harry Deen, Denimpex :

« Les châtaignes ne sont pas un produit d'importation facile »

En tant que saveur dans un plat de viande automnal ou même grillés dans un marché de Noël, les châtaignes sont indissociablement liées à l’automne et à l’hiver. Avant d’être dans les magasins, les châtaignes ont déjà fait un long voyage. De la récolte à la distribution en passant par les grossistes et les supermarchés, tout doit être fait avec soin. « Une châtaigne est un produit très sensible », déclare Harry Deen de Denimpex. L’importateur d’Amsterdam, aux Pays-Bas, recevra à nouveau des châtaignes de Chine à la 43e semaine.

Les châtaignes sont également cultivées en Italie, en France, en Espagne et au Portugal. « Mais, en ce qui concerne les prix, nous pensons que la Chine est le meilleur choix », explique Harry. « Les Français veulent environ 20 euros pour une petite balle, alors que les Chinois en veulent 13 euros. La taille est la même et la qualité est bonne. Que l'une ait meilleur goût que l'autre : ça dépend des goûts de chacun. Lorsque vous ouvrez la châtaigne, elle devrait avoir une couleur jaune à l'intérieur. Cela signifie que la châtaigne aura un goût sucré. Quand elles sont blanches, elles ne sont pas mûres et auront un goût amer. » 

Prévenir la moisissure
Les châtaignes sont très sensibles à la moisissure. Les températures pendant le transport sont très importantes pour leur qualité. « Une fois les châtaignes récoltés, elles recevront un bain protecteur. Afin de maintenir le niveau d'humidité, un morceau de tissu est placé sur toute la palette. Lorsque les températures augmentent, les châtaignes deviennent sèches. Le résultat est que la saveur diminue et que le produit perd du poids, ce que nous ne souhaitons naturellement pas. »

Denimpex fournit des châtaignes aux grossistes et aux fournisseurs. La majorité des ventes sont expédiées vers des pays d’Europe de l’Est tels que la République tchèque et la Pologne. En outre, ils ont aussi des acheteurs aux Pays-Bas, en Belgique et en Suède. « Nous sommes en fait une sorte de canal de distribution », précise Harry. « Dans ces pays, le marché est plus important qu'aux Pays-Bas. Les châtaignes sont un ingrédient important pour la confiserie là-bas. »  

Moins d'importateurs
Depuis 1990, Harry et Danny Deen constituent la deuxième génération à la tête de l'entreprise familiale fondée par Abraham Deen en 1955. Denimpex importe et exporte dans le monde entier une vaste gamme de fruits et de légumes ainsi que des variétés exotiques. Ils ont des châtaignes depuis environ 15 ans maintenant. Au fil des années, Harry a vu le marché évoluer. « Dans le passé, de nombreux importateurs ont fourni des châtaignes, ce nombre est beaucoup plus bas de nos jours. Ceux qui sont toujours là savent ce qu’ils font. La châtaigne n’est pas un produit facile à importer. Vous avez affaire à de nombreux canaux de vente et vous devez être en mesure de garantir la qualité et la fraîcheur. » 

De nombreuses choses ont changé au fil des années. Les sacs en toile utilisés dans le passé pour emballer les châtaignes ont été remplacés par des emballages en filet en plastique. « De ce fait, plus d'air peut atteindre les châtaignes, ce qui réduit les risques de moisissure. Un avantage supplémentaire est que les clients peuvent voir le produit. Nous fournissons des balles de 5 kilos et des petits emballages d'un kilo et de 500 grammes. La désignation de la taille est parfois source de confusion. Nous fournissons les tailles 40 à 60. Ce ne sont pas des centimètres, comme avec les oignons, mais le nombre de châtaignes au kilo. »  

Les châtaignes ont leur apogée autour de Noël. Les personnes qui se rendent sur les marchés de Noël peuvent toujours trouver des stands vendant des châtaignes grillées. La demande diminue après le début de l'année. À la mi-janvier, Denimpex cesse de fournir des châtaignes pour se concentrer à nouveau sur la distribution d'autres produits.

harry@denimpex.nl 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)