Espagne : une campagne des mangues marquée par les pluies et les grèves en France

Les derniers lots de mangues Keitt de la campagne à Malaga, le plus grand producteur de ce fruit subtropical en Espagne, devraient être vendus entre cette semaine et la semaine prochaine. Le secteur profitera de la période d'avant Noël, où les ventes sont généralement bonnes, bien que la campagne ait été assez atypique, marquée par des pluies persistantes et les grèves en France. C'est ce que nous dit José Antonio Alconchel, directeur d'Alcoaxarquía.

« C'est l'une des campagnes de mangues les plus inhabituelles que j'ai eues depuis toutes ces années que je m'occupe de cette affaire. » La saison a commencé avec un retard de plus de quinze jours dans la récolte en raison des pluies abondantes que nous avons eues pendant la majeure partie de l'année, ce qui est très inhabituel dans cette région. « Heureusement, nous n'avons pas subi de pertes importantes, car les fruits sont restés en bon état dans les chambres froides », explique le producteur et exportateur de Malaga.

L'Espagne a produit environ 30 % de mangues en plus cette année, dont 20 % en raison de l'entrée en production de nouvelles plantations, et peut-être 10 % en raison de rendements plus élevés, selon José Antonio Alconchel.

« Les prix ont été sous pression cette année en raison d'une augmentation de l'offre, le pic se chevauchant avec l'offre brésilienne. En conséquence, le prix moyen, en général, a été d'environ 30 % inférieur à celui de l'année dernière. » 

Les grèves des transports en France ont également été un facteur inhabituel et imprévu, qui a influencé de façon négative le commerce de la mangue. « Il y a eu des retards dans certaines expéditions vers des destinations européennes et, dans certains cas, les fruits n'ont pas atteint leur destination avec la qualité à laquelle les clients sont habitués. En fait, nous avons perdu environ 50 % des volumes expédiés ou devant l'être pendant la période des grèves. Les chaînes de supermarchés ont toujours besoin d'avoir des produits sur leurs étagères, donc certaines ont eu recours à d'autres origines, comme le Brésil. » 

Selon José Antonio Alconchel, la production de mangues va continuer à croître dans les années à venir. « Les volumes augmenteront d'année en année tant que les conditions climatiques idéales seront enregistrées. Comme l'Osteen est de loin la variété la plus plantée, l'offre se concentre en quelques semaines. Le défi pour le marché sera d'absorber de tels volumes à l'avenir. » 

Pour plus d'informations :
José Antonio Alconchel
Alcoaxarquía
Tél : +34 951 33 39 34
Portable : +34 690043230
joseantonio@alcoaxarquia.es 
www.alcoaxarquia.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)