Franz Allofs sur la coopération avec Meijers Planten et la protection de la marque Walbecker Asparagus

Une collaboration qui aboutit à de délicieuses asperges

La ferme d'asperges Allofs de Geldern-Walbeck est une ferme traditionnelle qui cultive de jeunes plants d'asperges depuis de nombreuses années. L'élevage a connu un tel succès qu'il a maintenant dépassé la capacité de l'exploitation. Franz Allofs, associé principal, et son fils ont décidé de coopérer avec la société néerlandaise Meijers Planten, de Posterholt.

« Notre ferme d'asperges est située tout près de la frontière néerlandaise et a considérablement étendu sa superficie ces dernières années. Nous multiplions de jeunes plants depuis 15 ans, et l'année dernière, nous avions beaucoup de travail à faire. » Récolter, trier et transporter les plantes jusqu'aux clients est devenu une tâche de plus en plus difficile pour l'entreprise. « Tout le travail d'élevage vient s'ajouter à notre propre culture d'asperges dans des mini-tunnels. » En mars, les livraisons pouvaient encore être gérées, mais avec le début de la récolte, leur pleine capacité a été atteinte et l'entreprise a parfois même dû faire défaut sur les livraisons.

Une bonne équipe
René Meijers et Franz Allofs se connaissaient depuis l'ExpoSE de l'année dernière et Allofs s'est donc tourné vers sa connaissance pour remédier à la situation. « A l'époque, nous avions déjà parlé de coopérer, mais comme nous avions déjà semé, nous voulions à nouveau livrer nos produits nous-mêmes pour la saison 2018. » Au printemps de cette année, il y avait beaucoup à faire : « Nous n'avons pas réussi à récolter toutes nos asperges, parce que nous avions trop peu d'aides pour les récolter, les trier et les livrer. » La pénurie de main-d'œuvre a également eu un impact sur les ventes de jeunes plants : « Comme tout le monde était occupé à récolter, les exploitations n'ont pas acheté de semis entre le 10 et le 24 avril, car elles n'ont pas eu le temps de planter quoi que ce soit. » Début mai, les installations ont été déblayées et reprises par la société Meijers pour le tri et la livraison.


Spargelhof Allofs a désormais transmis en toute confiance l'ensemble de sa clientèle à la société Meijers. « Je travaille encore dans la vente et je continuerai à le faire en tant que retraité aussi longtemps que j'en aurai envie. » Lors de voyages d'affaires à travers l'Allemagne, Allofs apprend toujours beaucoup de choses sur le secteur : « Cela fait 15 ans que je rend visite à nos clients en regardant les champs. Comme ça, on en apprend beaucoup sur l'industrie. » 

Asperges Walbecker G.I.

L'an prochain, la ferme Allofs célébrera son 90e anniversaire. Elle est maintenant dirigée par Michael, le fils de Franz. « L'entreprise est membre de la coopérative d'asperges Walbeck and Umgegend e.G., fondée en 1929 par le Dr Klein Walbeck. Mon grand-père, Alois Allofs, l'un des premiers membres. » 

Franz Allofs lui-même a été président de cette coopérative pendant 25 ans. En 2005, il a participé à un séminaire du gouvernement de l'État et a été informé sur la protection des marques : « J'ai tout de suite pensé que ce serait une bonne idée pour nos asperges Walbecker. Il s'est avéré que nous avions les meilleures conditions en tant que région d'asperges avec une longue tradition. Après beaucoup de planification, nous avons obtenu la protection de la marque, l'indication géographique. » Ensuite, tous les cultivateurs de la zone touchée ont été formés à leurs propres frais, la superficie a été ajustée au moyen de cartes pédologiques (puisque les types de sol affectaient le goût) et une société de commercialisation a été créée. « Aujourd'hui, nous commercialisons nos asperges comme un produit régional de marque. »

Actuellement, l'asperge est récoltée sur 210 hectares à Walbeck, et 95 % des légumes sont vendus en Rhénanie du Nord-Westphalie. « De plus, il y a 40 hectares de nouvelles plantes, et depuis la protection de notre marque il y a cinq ans, la superficie a déjà été augmentée de 80 hectares. » Tous les producteurs de cette région sont membres de la société de commercialisation.

Asperges vertes
« Rien n'est plus cohérent que l'impermanence, donc je ne dirais pas que l'asperge blanche est incontestée sur le marché allemand, puisque l'asperge verte représente environ 8 % de ce marché. » L'expert note que les asperges blanches sont surtout appréciées des personnes âgées, alors que les asperges vertes sans anthocyanes sont moins fibreuses et ont une saveur plus douce et noisetée qui rappelle celle des légumes comme le brocoli. C'est ce qui le rend populaire auprès des jeunes générations. « Le marché des asperges vertes n'est pas encore saturé, alors la publicité dans l'industrie essaie d'intéresser les gens aux légumes, mais personnellement, je ne pense pas qu'il y aura de changements significatifs. » 

Franz Alllofs ne voit pas la nécessité d'une extension en ce qui concerne la durée de la saison, d'autant plus que la culture allemande termine toujours la saison le 24 juin de toute façon. « Après cela, vous devez donner aux plantes la possibilité de se régénérer. » 

Pour plus d'informations :
Franz Allofs
Spargelhof Allofs
Broecksteg 5
47608 Geldern-Walbeck
Tél : +49 0 28 31 / 33 82
mail@spargelhof-allofs.de  
www.spargelhof-allofs.de 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)