Cecilio Peregrín, de Primaflor : « Les plats cuisinés préparés sont toujours en plein essor en Europe. »

Sacs à salade et germes : une invention de près de 30 ans en Espagne

En 2017, les produits « prêt-à-manger » ont progressé de 9,5 % contre 3,7 % pour l'ensemble du marché, mentionne le rapport Nielsen. Ainsi, les salades et les plats cuisinés pré-préparés sont présents dans 8 ménages sur 10. On pourrait penser que les plats cuisinés préparés finissent par détrôner les produits classiques et conventionnels, mais c'est le contraire qui est vrai. Les produits frais « prêts à consommer » stimulent la vente de produits.

Répondre aux besoins des consommateurs
Cecilio Peregrín Martínez et son associé Lorenzo Belmonte, fondateurs de Primaflor il y a presque 40 ans, étaient des visionnaires pariant sur la nouveauté des années 1990 : la commercialisation innovante d'un produit comme la laitue Iceberg. « L'idée est née avant que le marché ne soit prêt. Nous avons donc laissé l'idée dans un coin de nos têtes, jusqu'au bon moment où, en 2005 nous avons inauguré notre usine de Salades Préparées », commente Cecilio Peregrín, fils du membre fondateur et actuel administrateur de Primaflor.

C’est actuellement l'une des principales entreprises de fruits et légumes en Espagne. Spécialisée dans la culture de variétés de laitues, de légumes orientaux et de jeunes pousses, elle propose une large choix de salades préparées dans les gammes de plats cuisinés préparés.

« L'essor actuel de nos produits alimentaires prêts à l'emploi et précuits est incroyable mais logique : il faut penser comme un consommateur. Nous avons moins de temps chaque jour, mais nous voulons nous nourrir sainement. Les produits que nous offrons au consommateur sont faciles et rapides à consommer, sans oublier qu'ils sont également bons pour la santé. Tout cela réuni satisfait le consommateur final », explique Cecilio Peregrín.

La création d'un sac aussi simple nécessite une chaîne de travail efficace. « Il n'est pas facile de trouver les bonnes pousses, les bonnes fleurs et les bonnes feuilles pour créer les mélanges idéaux. La chaîne du froid ne doit jamais être rompue, c'est donc un produit délicat. Primaflor signifie « bonne fleur » ; ces produits doivent être manipulés avec la même délicatesse qu'une fleur, en préservant leur fraîcheur, leur durée de vie et leur aspect attrayant. » 

Trouver la « combinaison gagnante » est un travail ardu qui se réalise en plusieurs étapes : les 6 hectares de champs d'essai où nous faisons de la R&D avec des ingénieurs, le travail en commun avec les semenciers, les agriculteurs et les producteurs sur le terrain, les usines de nettoyage et de conditionnement, le service export, etc. Il y a une longue chaîne derrière chaque sac jusqu'à ce qu'il atteigne le consommateur, garantissant la chaîne du froid et la sécurité alimentaire.

Légumes orientaux cultivés dans le verger d'Almeria
Primaflor ne propose pas seulement des plats cuisinés et pré-cuisinés, mais aussi une gamme variée de produits frais. « Notre gamme de produits frais orientaux est étendue (Kai Lan, Kai Choi, Choi Sum, Tong Ho, etc.). Depuis plus de 30 ans, nous cultivons ces variétés et fournissons les communautés orientales dans toute l'Europe. Ces produits faisant partie de la cuisine asiatique gagnent en popularité. Il faut savoir que 70-75 % des produits frais asiatiques sont destinés aux exportations européennes et le Royaume-Uni est un client régulier. » 

L'expansion et la vision internationale de Primaflor n'empêchent pas son étroite relation avec le marché espagnol de continuer à être vitale, lui fournissant 52 semaines par an pendant les 24 dernières années. « Nous travaillons avec de grandes chaînes de supermarchés et d'hôtels en Espagne, mais aussi en Europe du Nord, en Angleterre, en Suède, en Allemagne et aux Pays-Bas », explique le directeur.

Innovation et corporatisme : des alternatives durables
L'irrigation au goutte-à-goutte et la culture hydroponique ont donné un grand coup de pouce à l'entreprise. « Ces innovations technologiques sont aujourd'hui la seule alternative viable. La rareté de l'eau et les changements climatiques dans certaines régions rendent cette étape inévitable, sans parler des économies que cela implique », explique Cecilio Peregrín. « De plus, nos serres intelligentes permettent une culture durable et une meilleure productivité », poursuit M. Cecilio.

Le corporatisme définit Primaflor. « Avoir notre propre production nous distingue de la concurrence. Elle nous permet également de contrôler rigoureusement les processus, de la semence à la commercialisation. Nous travaillons avec la rigueur d'une entreprise de l'industrie agroalimentaire, cependant, nous sommes toujours une entreprise familiale avec un engagement local en faveur du développement durable et un code d'éthique », déclare Cecilio. « Mon père, l'un des membres fondateurs, a toujours insisté sur l'importance de redonner à notre environnement et à la société ce qu'ils nous ont donné », explique le directeur de l'entreprise.

Cecilio Peregrín, directeur de Primaflor

En mars 2019, l'entreprise a été récompensée lors de la XVIIIème édition des Prix de l'Économie Andalouse.

Avec ses 6.400 hectares cultivés dans des zones aux climats différents le long de la Méditerranée (Águilas, Pulpí, Cartagena, Albacete, Grenade et León), Primaflor garantit la continuité de la qualité du produit. Elle compte actuellement 2 400 employés et plus de 100 références vendues en Europe, dans le golfe Persique ainsi qu'au Canada.

 

Pour plus d'informations :

Département Marketing
Primaflor
C/ La estación, 2
04640 Pulpí (Almería)
Téléphone : +34 950 464 011
primaflor@primaflor.com
www.primaflor.com


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)