Guy de Meyer, Demargro :

Prix exceptionnels du chou belge : vieux chou blanc et rouge à 2 euros pièce

« Tous les produits de la gamme d'hiver sont encore assez chers. Les choux-fleurs étaient relativement chers, tout comme les vieux choux blancs et rouges qui coûtaient environ 2 euros ou plus par pièce. Il s'agit de prix exceptionnellement élevés pour les variétés de choux », explique Guy de Meyer de Demargro. « Le céleri-rave, qui est en fait davantage un produit d'hiver, coûte également plus de 1,50 €. C'est très cher, mais il n'y a pas beaucoup d'offre alors que la demande est élevée. L'ancienne saison du poireau se termine peu à peu, mais le produit encore disponible se vend à des prix élevés. Le jeune poireau est également cher, avec des prix compris entre 1,60 et 1,80 € le kilo. » 


Jeune poireau, à gauche, poireau français, à droite

Légumes d'été
D'autre part, les légumes d'été sont très bon marché pour la période de l'année. « La vigne et les tomates en vrac sont bon marché. Mardi, les prix étaient de l'ordre de 0,30 et 0,35 euro par kilogramme. Il y a eu des moments où les prix se sont un peu redressés, mais cela ne dure jamais. Vers la fin de la semaine dernière, avant la fin de la semaine de Pentecôte, nous avons eu une légère remontée des prix des tomates, mais ils sont redescendus de nouveau lundi », déclare Guy. « La France est aussi touchée par la surproduction et les Français sont assez chauvins donc ils préfèrent les produits nationaux aux produits importés. » 


Les camions de Demargro

« La demande en légumes de serre est assez normale pour la période de l'année, mais les productions ont été aussi bonnes et fructueuses dans tous les pays, d'où une abondance de produits disponibles. Par ailleurs, les productions en serre sont toujours en cours d'expansion, et les serres en cours de construction. Des agrandissements sont encore possibles, mais cela signifie que les ventes doivent continuer à augmenter. Les légumes d'extérieur dépendent de la température et les choses peuvent mal tourner, mais lorsqu'ils poussent dans des serres, ils sont beaucoup moins dépendants de la température et les risques de mauvaises récoltes sont beaucoup plus faibles », poursuit Guy.

Le prix des fraises a repris du poil de la bête
« Les ventes de fraises, l'un de nos principaux produits, se portent très bien. Les prix se sont de nouveau redressés et les ventes dans des pays comme la France, l'Espagne et la Scandinavie se portent bien. La qualité est très bonne et nous n'avons pas encore eu de problèmes à ce niveau là cette année. Nous ne pouvons certainement pas nous plaindre de la situation », conclut Guy.Mélanges de fruits

Pour plus d'informations :
Guy de Meyer
Demargro
Tombrugstraat 11
8850 Ardooie, Belgique
Adresse e-mail : guy.de.meyer@demargro.be
Site Web : www.demargro.be

 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)