Transformation robotisée de la laitue automatisée par 24 programmeurs

Une usine capable de traiter et d'expédier 150 000 têtes de laitue par jour toute l'année, avec précision et homogénéité ? La robotique et l'automatisation sont l'une des caractéristiques de la société murcienne El Dulze, pionnière dans la mise en œuvre de machines de haute précision et de robotique de pointe pour ses processus de manutention et de conditionnement.

« Depuis 12 ans, nous utilisons cette technologie que nous avons développée nous-mêmes en fonction de nos besoins. Et cela a été possible car nous possédons une société de logiciels avec 24 programmeurs », explique José Carlos Gómez, directeur commercial d'El Dulze.

« Souvent, dans l'opinion, quand on met en oeuvre ce type de technologies c'est pour licencier des travailleurs. La vérité c'est qu'elle nous permet de réduire considérablement nos coûts, mais pas en supprimant des travailleurs ; en fait, nous employons environ 500 personnes dans notre entreprise. »

« Ce que nous réalisons réellement avec la robotisation et l'automatisation, c'est une amélioration de la qualité du travail et du produit. Il est difficile de trouver de la laitue sur le marché avec une telle homogénéité, et cela est possible grâce à un tri automatique plus précis. Et bien que le procédé génère plus de déchets, il nous permet de faire une différence en termes de qualité », explique t-il.

El Dulze est basée à Campo de Cartagena, au cœur des champs agricoles de Murcie. Elle compte environ 2 000 hectares de cultures. C'est la première entreprise qui a commencé à couper et éplucher les laitues Little Gem afin d'en commercialiser les cœurs. Elle travaille également avec 32 autres produits, dont le maïs doux, les jeunes pousses, les mini-carottes, les herbes aromatiques, le pak choi, l'oignon, le céleri etc. La diversité géographique de sa production lui permet de rester active dans l'approvisionnement pendant les 12 mois de l'année. En l'automne et en hiver, la production se fait à Murcie, Almería et Alicante, tandis qu'en été, les cultures se font à Albacete.

Les chariots élévateurs d'El Dulze sont entièrement autonomes.

« Les cœurs de laitues Little Gem sont le produit dont la croissance des ventes est la plus notable, et c'est aussi notre produit phare. C'est un produit à la mode, fortement promu par les programmes de cuisine espagnols, de santé et de bien-être, et cela se reflète clairement dans les ventes. »

« Un autre produit digne d'être mentionné est le maïs, actuellement en pleine saison. Pendant les mois d'été, la consommation en Europe est traditionnellement plus élevée grâce au beau temps et aux barbecues organisés pour l'occasion. Pendant les mois d'hiver, lorsque la demande est plus faible, nous l'importons du Sénégal et des États-Unis. C'est un produit dont la consommation fluctue avec la météo ; s'il pleut par exemple, on remarque immédiatement un impact sur les ventes. Nous avons commencé à vendre du maïs sucré en Espagne il y a sept ans. Les consommateurs connaissent très bien le produit en conserve, qui n'est pas aussi savoureux que le produit frais. C'est pourquoi nous apprenons aux Espagnols à le consommer frais en incorporant des recettes sur les emballages », explique José Carlos Gómez.

Les ventes de l'entreprise sont réalisées avec des programmes à travers différents canaux, utilisant ses propres marques dans 60 % des cas. « Notre marché le plus important est l'Espagne, où nous approvisionnons à la fois les grandes chaînes de distribution (qui représentent environ 60 % des ventes totales) et les marchés de gros (près de 40 %), ainsi que les hôtels et restaurants. Au cours des cinq dernières années, nous avons connu une forte croissance en tant qu'exportateur, tant en Europe qu'au Moyen-Orient ».

Selon José Carlos Gómez, l'utilisation excessive du plastique suscite de plus en plus d'inquiétudes « Il est vrai que le plastique est utilisé dans tous les secteurs et qu'idéalement il devrait être remplacé par des matériaux recyclables. »

Le plastique maintient des conditions d'humidité idéales pour assurer une longue durée de conservation. C'est pourquoi El Dulze s'efforce de trouver une alternative qui permettrait de maintenir les conditions satisfaisantes pour les produits. Le plus grand défi pour cette entreprise dans les années à venir sera de maintenir une croissance durable tout en fournissant 100 % de ces services.

Pour plus d'informations :
Noemí Pérez
El Dulze Growers, SL
Tél. : +34 968 174804
noemi@eldulze.es
eldulze.es


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)