La guerre des tomates entre les États-Unis et le Mexique touche à sa fin

Les États-Unis et le Mexique ont conclu un accord sur les exportations mexicaines de tomates. La ministre mexicaine de l'Economie, Graciela Marquez, a déclaré que le nouvel accord suspendrait l'enquête antidumping en cours. « Ce sont de bonnes nouvelles car cela maintiendra le marché américain ouvert à nos tomates. »

Les parties sont parvenues à s'entendre peu de temps avant que le précédent accord arrive à son terme. D'ici une trentaine de jours l’accord sera signé, supprimant le droit d’importation des produits mexicains. Cet accord a été conclu pour 5 ans.

L'accord comprend : une proposition visant à contrôler la qualité de 92 % des camions à la frontière ; une augmentation des prix de référence pour les tomates spéciales et une augmentation des prix des tomates biologiques pour qu’elles soient à 40 % au-dessus du prix des tomates conventionnelles.

Que s'est-il passé ?
L'Accord sur la suspension des tomates fixe des prix planchers différents pour les tomates fraîches mexicaines pendant l'été et l'hiver et précise également les prix pour la production en plein champ/en milieu adapté et en milieu contrôlé. 

Ces accords datent de 1996, lorsque le Département du Commerce des États-Unis a ouvert une enquête antidumping visant à déterminer si les tomates fraîches importées étaient vendues à un prix équitable. Une fois que cela a été confirmé, un accord de suspension fixant un prix minimum pour les importations mexicaines a finalement été conclu en 2013. Le prix de référence doit être renouvelé tous les cinq ans. Toutes les tomates fraîches ou réfrigérées en provenance du Mexique sont tenues par les prix plancher.

Révocation
En février dernier, le Département du Commerce des États-Unis a annoncé son intention de révoquer l'accord de suspension de 2013, annulant le renouvellement du prix de référence, ainsi que le réexamen administratif de l'Accord de 2013. Le département du commerce a également annoncé reprendre les mesures antidumping ouvertes en 1996.

Depuis le mois de mai, 90 jours après l'annonce de la résiliation initiale, les États-Unis ont imposé un droit de douane de 17,5 % sur les tomates importées du Mexique.

Au cours de l'été, le Département a annoncé une marge de dumping de 25,28 %, censée débuter en septembre. Grâce au nouvel accord, le taux actuel ainsi que la hausse des droits antidumping sont supprimés.

 

 

 


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)