Ad Coolbergen d'Ortolanda Oude-Tonge, se prépare pour le premier semis dans une nouvelle serre :

« Ventes plutôt bonnes et stables cet été »

Les conditions météo de cet été n’ont pas rendu les choses faciles pour les producteurs de radis ; un véritable défi dans les serres néerlandaises. Il s’agit toutefois d’un problème important pour les producteurs de plein sol allemands et polonais.

Les ouvriers ne voulaient même plus travailler et s'en allaient tellement il faisait chaud. Les radis eux-mêmes étaient brûlés. 

« Ici et là, il y avait une pénurie de radis ronds sur le marché », explique Ad Coolbergen de Ortolanda Oude-Tonge. Selon lui, les ventes ont été bonnes cet été, y compris les ventes de radis en vrac.

« L’expérience montre qu’après le plus long jour de l’année, les ventes deviennent plus difficiles pour les producteurs de radis. Le festival scandinave midsummer night's est terminé. Cet événement provoque souvent un bon coup de pouce dans les ventes. Cette année était différente », explique Ad.  

« Les ventes ont été plutôt bonnes tout au long de l'été. La consommation est restée stable et le marché a été relativement constant. Cette stabilité est due au beau temps que nous avons eu cet été. Les ventes ont légèrement diminué ces derniers jours, mais avec le temps chaud actuel, il pourrait ne s'agir que d'un plongeon temporaire ». 

Pour Ad c'est clair - le beau temps d'été doit rester. « Les vacances sont finies et la situation est revenue à la normale. Plus il y a de gens qui organisent encore des barbecues, meilleur est notre chiffre d'affaires. »

« Les choses sont parfois un peu difficiles dans la serre. Mais nous n’avons pas les mêmes problèmes qu’avec une culture en pleine terre. C’est notre avantage. Vous ne voyez que la consommation diminuer lorsque les conditions météorologiques de l’automne se préparent », poursuit-il. 


Plus de photos de la construction ici

Nouvelle serre
D'ici là, Ad s'attend à ce que les premières graines soient semées dans la nouvelle serre d'Ortolanda. Cette serre est située à Oude-Tonge, aux Pays-Bas. En été, une serre de 3,4 hectares a été ajoutée à la serre actuelle. La serre existante couvre plus de 10 hectares. « Nous voulons commencer à semer dans les premières semaines d'octobre. »

Avec cette expansion, la société gagne plus de superficie. Ortolanda Oude-Tonge cultivera des radis en vrac et des radis ronds. C'est important, surtout pour la culture selon Ad. 

« Nous ne sommes pas une entreprise qui cultive beaucoup de tournées. Avec ces hectares supplémentaires, nous n’avons pas à utiliser le même terrain. Cela signifie que nous épargnons le sol. Si les choses vont bien, nous pouvons aussi moins vaporiser et désinfecter le sol. Bien entendu, il y aura plus de produit sur nos 14 hectares. Cette augmentation de la production ne correspond toutefois pas à l'expansion. »

Prendre son temps avec la terre
Ortolanda Oude-Tonge s'est également étendue à plusieurs reprises dans le passé. « Cela signifie que nous pouvons utiliser notre sol plus facilement. En même temps, l'élimination progressive des pesticides rend cependant la tâche plus difficile pour nous, en tant qu'agriculteurs radis. Par exemple, la désinfection des semences de radis est interdite. »

« Cela nous oblige à prendre des décisions plus régulièrement que nous le souhaiterions. Cela vous fait voir que de telles décisions sont assez drastiques pour votre culture. Elles influencent également vos opérations commerciales. Nous avons très peu à dire sur ce type de décisions », conclut Ad.

Pour plus d'informations : 
Ortolanda 
www.ortolanda.com  

Ad Coolbergen 
ad@ortolanda.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)