Johan Vlaemynck de Tomato Masters

« Une plus petite surface de tomates espagnoles crée des opportunités pour la culture des tomates sous lumière artificielle »



En Belgique, Tomato Masters a recommencé à cultiver la tomate sous lumière au début du mois d'août. Ce type de cultures exerçait autrefois une pression sur le début de la saison. Johan Vlaemynck ne s'en préoccupe pas cette année. « Nous avons vu dans les médias que, cet hiver, les Espagnols ont une superficie de tomates plus petite que d'habitude. »

« L'Espagne ne ressent pas seulement la pression du Maroc et de la Turquie. Ils la ressentent aussi à cause de la culture sous lumière européenne ; les revenus de cette culture sont beaucoup plus élevés que ceux de la culture classique en Espagne. Ce qui veut dire que beaucoup de producteurs se sont tournés vers les concombres et les poivrons cet hiver. »


L'équipe Tomato Masters :  Herman, Johan, Tom et Dirk Vlaemynck.

Julien Vlaemynck a fondé Tomato Masters il y a 53 ans. Ses fils, Dirk, Herman et Johan, se sont joints à l'entreprise. Ils ont décidé de commencer à cultiver certaines tomates en hydroponie et ont également modernisé l'entreprise. La famille Vlaemynck possède actuellement 20 hectares de tomates et prévoient d'en ajouter quatre autres au cours des trois prochaines années.

« La terre est très rare en Belgique. Il est difficile de se développer. Nous avons créé Tomeco il y a quelques années avec d'autres producteurs de tomates associés à la Coöperatie Hoogstraten. Les cultivateurs Tomeco disposent d'un total de 79 hectares de tomates », explique Johan.

Tomeco
« Seul, nous sommes beaucoup trop petits pour approcher les détaillants. Mais, en tant que Tomeco, nous sommes assez grands. Nous leur demandons quels produits ils veulent sur leurs étagères l'année prochaine. Ils nous communiquent aussi la manière dont ils veulent que les tomates soient emballées. Nous faisons tout cela en partenariat avec la Coöperatie Hoogstraten. Une fois que tous les volumes souhaités par le secteur de la vente au détail sont connus, ils sont répartis entre les agriculteurs membres. »

« Nous essayons d'avoir un maximum de trois variétés de tomates par entreprise. Il s'agit de maintenir les processus aussi efficaces que possible », poursuit M. Vlaemynck. Tomeco est assez grand pour négocier avec les détaillants. Malgré cela, toutes les tomates sont commercialisées par la Coöperatie Hoogstraten. « Nous croyons en l'approche coopérative ; la fragmentation n'est jamais une bonne chose, et encore moins pour l'approvisionnement - alors le secteur de la vente au détail en profite. »


Les nouvelles caisses en carton avec le logo Tomeco.

Brexit et ToBRFV
« Nous ne fournissons aucun produit à l'Angleterre. Nous sommes cependant curieux de voir comment le Brexit va évoluer. Les tomates qui vont habituellement au Royaume-Uni peuvent se retrouver sur notre marché. Cet excédent mettra certainement les prix sous pression, mais pour l'instant nous ne pouvons qu'attendre et voir comment ça évolue. » 

« Nous sommes moins préoccupés par les virus. Nous prenons toutes les précautions nécessaires dans nos serres pour les éviter. Mais nous sommes bien placés, il n'y a pas beaucoup d'horticulture sous serre ici en Flandre orientale ce qui réduit considérablement le risque d'infection par des oiseaux ou des insectes. Il y a des villages de serres entiers aux Pays-Bas et le risque y est beaucoup plus élevé qu'ici », ajoute Johan. 


Tomates Cubelo, prêtes à partir.

Consommation de tomates
« Nous sommes certifiés Global GAP et KKC. Ce label de qualité de Carrefour a bien plus de poids que le Global GAP. Toutes les tomates en grappe des magasins Carrefour belges proviennent de Tomato Masters. Nous fournissons également certains produits de Delhaize et Meat and More (anciennement Buurtslagers). »

« La consommation belge de tomates reste stable. Il en est ainsi, malgré les efforts déployés pour l'augmenter. La tomate est le légume le plus populaire suivie par les carottes. Mais nous ne constatons toujours pas de croissance de la consommation. La Belgique pourrait apprendre quelque chose de la Grèce car là-bas, les gens mangent des dizaines de kilos de tomates par an. En Belgique, cette consommation n'est qu'à un chiffre », conclut Johan.


Tomates en grappe avec le label de qualité KKC de Carrefour.


Tomates Cubelo.

Pour plus d'informations : 
Johan Vlaemynck
Tomato Masters
14A Stokstorme Street
9800 Deinze, Belgium
Tél. : +32 (0) 933 577 01
info@tomatomasters.be     
www.tomatomasters.be  


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)