Géraldine Barillot, Prince de Bretagne

Nouveautés : des choux-fleurs cultivés sans pesticides et une vente contractuelle

Prince de Bretagne va ajouter le chou-fleur à sa gamme cultivée sans pesticides de synthèse. Le lancement est envisagé pour cette saison d’hiver. « Nos producteurs s’engagent à ne pas utiliser de pesticides de synthèse depuis la plantation du chou jusqu’à sa récolte », explique Géraldine Barillot, chef produit choux Prince de Bretagne.

La gamme « cultivée sans pesticides de synthèse » de Prince de Bretagne a été lancée en 2017 avec la tomate. D’autres produits, comme le brocoli, le potimarron, l’échalote traditionnelle et le chou Romanesco ont suivi en 2018 et 2019. « Nous restons sur des volumes assez confidentiels par rapport au conventionnel, mais nous sentons qu’il y a un intérêt. Plusieurs acteurs du marché se lancent dans des démarches similaires. »


Le chou-fleur cultivé sans pesticides

Pour l’instant, les choux-fleurs cultivés sans pesticides seront surtout destinés au marché français, comme la plupart des produits de cette gamme. Le potimarron cultivé sans pesticides de synthèse est produit en quantité suffisante pour exporter.

Ventes contractuelles
Bien que Prince de Bretagne soit connu pour son cadran, il y avait également une forte demande de la part de ses clients pour mettre en place des ventes contractuelles. « Afin de répondre à cette demande, nous avons mis en place des ventes contractuelles à l’année. En pleine saison nous faisons même une vente contractuelle à la semaine. De cette façon, certains clients peuvent sécuriser leurs achats en volumes à un prix défini. » Pour ceux qui le préfèrent, les choux-fleurs restent également disponibles sur le cadran au quotidien.

La consommation change
La marque bretonne fait de gros efforts pour promouvoir la consommation du chou-fleur depuis des années. Pour cette saison 2019-2020, Prince de Bretagne va relancer une campagne autour de la semoule de chou-fleur. « Aujourd’hui c’est le meilleur moyen de remettre la consommation du chou-fleur au goût du jour ainsi que de le rendre plus attrayant auprès des enfants, » rapporte Géraldine. Un autre produit que la coopérative va mettre en avant est le chou-fleur dans le format baby. « C’est un produit que nous avions déjà en catalogue, mais vu l’évolution des ménages en France et à l’étranger, nous allons davantage le promouvoir. »

Le baby chou-fleur, qui a une taille de 10-11 centimètres au lieu de 16 centimètres, est plus adapté aux ménages urbains de 1-3 personnes. « Le gros chou-fleur de 2,1 kg est lourd pour les consommateurs qui n’ont pas de voiture. De plus, il représente une grande quantité à consommer. Le petit format répond plus à la tendance anti-gaspi. »

La culture du baby chou-fleur est une culture particulière. « On les plante plus serré, pour éviter que les pièces se développent trop, » explique Géraldine. « Tout dépend du savoir-faire de nos producteurs. Ils déterminent le calibre du chou en tâtant la tête à la main. S’il y a un peu de douceur et d’humidité, le chou-fleur peut grossir très vite. Il faut que les producteurs choisissent le bon moment pour couper les choux. »

Géraldine rappelle que les producteurs de choux-fleurs français n’ont pas d’irrigation en hiver, contrairement à l’Espagne et l’Italie. « De plus, nous n’avons pas de stockage. Les choux-fleurs sont récoltés la veille, livrés à la station le lendemain et expédiés dans les 24-48 heures. Dans d’autres pays, les choux sont parfois stockés pendant plusieurs semaines, puis débloqués en fonction des prix. Chez nous, ce qui est récolté est expédié. Acheter un chou-fleur Prince de Bretagne, c’est la garantie d’un produit frais et de grande qualité . »

103 millions de têtes
Selon les prévisions, Prince de Bretagne devrait atteindre une production totale assez stable par rapport à l’année dernière, à savoir 103 millions de têtes. 100 % des choux-fleurs Prince de Bretagne sont certifiés Global GAP et répondent au module GRASP.

Pour plus d'informations : 
Géraldine Barillot
Prince de Bretagne
geraldine.barillot@princedebretagne.com  
www.princedebretagne.com


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)