L'industrie du chou du Nord se réjouit de la récolte et de la commercialisation de cette année

« La région de Dithmarse se porte bien en ce moment »

Le changement climatique et les pertes de récoltes en découlant ont rendu les choses extrêmement difficiles pour le secteur du chou de Dithmarse au cours des deux dernières années. « Cette année toutefois, la région s'est vraiment améliorée et nos stocks sont normaux. Je parlerais donc d'une bonne récolte de choux rouges et blancs voire d'une récolte légèrement supérieure à la moyenne », explique Matthias Bartels de la société commerciale Freshfield.

La dernière phase de commercialisation des stocks a été particulièrement élevée avec des prix au kilo allant jusqu'à 0,90 €. En juin et juillet, il y a eu un manque de pluie sur les champs, c'est pourquoi on a supposé que le prix de la nouvelle récolte serait également élevé. Néanmoins, de la fin juillet à début août, cette situation s'est quelque peu normalisée. Les premiers choux blancs étaient encore commercialisés à 0,40 €/kg. « Après cela, nous avons eu beaucoup de pluie, c'est pourquoi les rendements ont augmenté de nouveau à 100 % », affirme Matthias Bartels.


Le commerce de détail alimentaire était encore assez réservé début septembre. A partir de la semaine 39, les ventes se sont néanmoins accélérées rapidement, en cohérence avec la baisse régulière des prix. 

Au moment où les premiers choux sont stockés, de plus en plus de producteurs de Dithmarse mettent leurs produits sur le marché. Cela conduit traditionnellement à une baisse significative des prix, et M. Bartels en a bien conscience. Les légumes de gros calibre sont vendus à 0,08 €/kg ; les prix à la production pour l'exportation sont de 0,12 €/kg et les produits emballés pour le commerce de détail alimentaire seront de 0,15 à 0,20 €/kg, selon leur taille. « Les ventes sont plutôt bonnes, mais pas exceptionnelles. En raison des mauvaises prévisions de récolte en Pologne, nous avions espéré exporter des marchandises vers les marchés locaux. Actuellement, cependant, seuls les contrats d'exportation existants sont couverts. A partir de janvier, la République tchèque cherchera également en Allemagne des marchandises qu'elle obtiendrait autrement de Pologne. Je vois aussi de bonnes opportunités d'exportation en Hongrie et en Pologne. »

Chou rouge : pic de ventes jusqu'à Noël
En ce qui concerne le chou rouge, en revanche, la situation commerciale est complètement différente. Ce légume reste plutôt un article de niche : « Le chou rouge a un pic de ventes chaque année en décembre, disons jusqu'à Noël. Mais pour le moment les ventes sont vraiment très fortes, surtout sur les marchés des produits frais », souligne M. Bartels.

Chou pointu : faiblesse des prix à l'automne
Outre le chou blanc et le chou rouge, le fournisseur utilise également d'autres produits crucifères, comme le chou pointu. Dans ce domaine, les prix ont été plutôt faibles jusqu'à présent, confirme Bartels. « La production de choux pointu est actuellement à un point où il y a toujours trop d'offre sur le marché. De nombreux stocks en plein champ sont maintenant liquidés - je m'attends à ce que les prix repartent à la hausse dans environ trois à quatre semaines, dès que les premières marchandises stockées seront livrées des entrepôts frigorifiques. Mais à ce moment-là, on n'est plus dans ce business. »

A droite : Matthias Bartels, directeur commercial de FreshField Handelsgesellschaft mbH & Co. KG

Chou vert frisé : très bonne qualité et prix bas
Le chou vert frisé a rarement connu une bonne année comme celle-ci, en raison des conditions climatiques optimales. Bartels parle même d'une qualité de produit exceptionnelle : « Malheureusement, les prix à la production se situaient continuellement dans la fourchette basse ; nous avons commencé à 0,45€/kg et nous sommes maintenant à 0,35€/kg. » Le chou pointu ne joue qu'un rôle mineur dans la culture de Dithmarse - la majeure partie de la production sera mise sur le marché d'ici décembre pour combler le déficit d'approvisionnement dans les îles baltes. « Nous pourrons récolter le chou pointu jusqu'à la semaine 48, après quoi nous offrirons des produits stockés jusqu'à la première semaine de décembre. »

Pour plus d'informations : 
FreshField Handelsgesellschaft mbH & Co. KG
Matthias Bartels
An der B5 Nr. 22
25709 Helse / Dithmarschen
Tél. : 0049 – 4851 – 956 965 0
Fax : 0049 – 4851 – 956 965 2
Cell. : 0049 – 171 – 69 20 882
Info@freshfield.sh  
matthias@freshcoast.de  
www.freshfield.sh  


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)