Guilhem Flammen, Hoogsteder :

Tomate : « Des volumes de production importants face à une faible consommation »

Les dernières tomates grappes de la saison d’été en France et au Bénelux sont en passe d’être récoltées. Parallèlement à cela, les campagnes espagnole, marocaine et italienne arrivent sur le marché, précédant de peu la récolte des plantations sous serre chauffées en France et au Benelux. « Tous les producteurs cherchent à récolter le maximum de fruits à la fin de la saison. En ajoutant la production des autres pays, nous nous retrouvons avec des volumes de marchandise relativement importants face à une faible consommation sur le marché français, induisant alors des prix bas », raconte Guilhem Flammen, sales manager chez Hoogsteder. 

En effet, une fois la saison estivale terminée, la consommation de tomates diminue à l’image des températures. Le mois de novembre correspondant toujours à une période où le commerce est calme, d’une façon générale. « Il y a eu une très faible demande en tomates ce mois de novembre. Une tendance que l’on observe régulièrement à cette même période, où le marché se retrouve souvent saturé en tomates de qualité hétérogène ».

Au carrefour de ces diverses campagnes, il est important de distinguer les différentes qualités – catégorie 1, catégorie 1 extra de l’ancienne et de la nouvelle récolte – qui se retrouvent sur le marché : « En fin de saison, les tomates peuvent avoir du mal à grossir et mettre plus de temps à mûrir faute de chaleur et de luminosité. On peut donc avoir des tomates plus petites. En ce qui nous concerne, nous sommes actuellement encore très satisfaits de la qualité de notre tomate hollandaise ancienne récolte », explique Guilhem.

Pour ce qui est de la tomate ronde, la situation est similaire. En France et au Benelux, nous sommes dans la dernière semaine de récolte. « Mais depuis un mois, il y a beaucoup de tomates espagnoles et marocaines sur le marché français à des prix très compétitifs. La production hollandaise se vend donc actuellement sur le marché interne ou en Scandinavie ».

« Nous avons augmenté de 59 % les ventes de la tomate Joyce par rapport à la saison dernière »
Pendant toute la période hivernale, Hoogsteder va vendre des tomates de la marque Joyce sur le marché français : « A partir de cette semaine (semaine 47), nous recevons nos premières tomates de la nouvelle récolte produites aux Pays-Bas sous la marque Joyce, réputée pour sa qualité et appréciée de nos clients, GMS comme grossistes. Il s’agit de tomates grappes gros calibre, qui présentent une grosse rafle verte d’excellente tenue. L’intérêt de cette tomate s’exprime dans sa constance en termes de qualité. Les clients et GMS français en recherchent de qualité l’aiment particulièrement pour cette raison. Nous avons d’ailleurs augmenté de 59 % les ventes par rapport à la saison dernière. Nous sommes très fiers de commercialiser ce produit pendant tout l’hiver en France », raconte Guilhem.

Aux côtés de la Joyce, Hoogsteder proposera également à ses clients français de la tomate à farcir origine Tunisie qui débutera semaine 49, juste après la saison de la tomate à farcir hollandaise qui prendra fin semaine 48. « Nous pouvons ainsi livrer nos clients en tomates à farcir toute l’année », conclut Guilhem.

Pour plus d’informations :
Guilhem Flammen
Hoogsteder
Prismalaan West 43
2665 PC Bleiswijk
Pays-Bas
Tél. : +31 (0) 6 20 60 39 47
GFlammen@hoogstederbv.nl   

 


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)