Marloes Neefjes, Witlofkwekerij LOF :

« L'endive se vend actuellement au prix le plus bas en raison de l'effondrement du marché »

« Le marché de l'endive s'est complètement effondré en deux semaines », explique Marloes Neefjes, de la Witlofkwekerij LOF d'Espel. « Les prix sont bas et les ventes sont difficiles, alors que les semaines précédentes, c'était le contraire : une forte demande et de bons prix. Le changement a été assez soudain et nous ne savons pas encore exactement pourquoi. Nous constatons que les gens ne sont pas soudainement passés en masse à la salade, car il y a actuellement moins de ventes partout. C'est comme si tout le monde vidait son garde-manger avec des conserves ».

« Il y a quelques semaines, le marché était excellent. Normalement, c'est une période médiocre, mais nous avons eu de très bonnes semaines avec beaucoup de demande en Europe malgré le coronavirus. Cela a maintenant changé partout. Même le prix ne fait pas beaucoup de différence maintenant. »

L'endive blanche et l'endive rouge sont actuellement vendues à des prix très bas. « Nous ne vendrons certainement pas en dessous du prix plancher, car la récolte coûtera plus cher que le dumping. Nous préférerions alors réduire un peu la production et, si possible, reporter l'endive à la semaine prochaine ou, dans le pire des cas, nous devrons en vendre une partie à bas prix. Après tout, nous fonctionnons avec des produits frais que nous cultivons sur commande, rien ne provient de notre stock. Je remarque que les prix au supermarché sont toujours au même niveau. »

Mais quelle pourrait être la raison d'une disparition de la demande ? « L'endive est très appréciée en été dans les salades ou même au barbecue donc ça ne peut pas être à cause de la chaleur. » Au niveau international, il y a un certain nombre de développements qui peuvent affecter le marché. « On entend ici et là que, par exemple, l'endive française est proposée à bas prix. Nous avons également un certain nombre de clients qui exportent beaucoup vers les États-Unis, mais ces dernières semaines, l'exportation vers ce marché est devenue très chère. Il n'y a presque plus d'avions qui volent et si quelque chose vole, le prix du transport est très élevé. Cela a également un impact sur nos ventes ».

Néanmoins, on s'attend et on espère qu'elle reprendra dans les semaines à venir. « De nombreuses pépinières arrêtent la production pendant les mois d'été et cela peut être un avantage sur le marché pour nous. En outre, nous avons de nombreux clients réguliers qui savent que nous livrons une bonne qualité et ils reviendront lorsque la demande augmentera de nouveau sur le marché. Pour l'instant, c'est juste que les choses peuvent et doivent être mieux faites. »

Pour plus d'informations : 
Marloes Neefjes
Witlofkwekerij LOF
Pilotenweg 28/1
8311 PL Espel
Tél. : 0031 (0) 527-271375
www.witlofkwekerijlof.nl 
info@witlofkwekerijlof.nl 


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)