Rapport sur le marché belge

Encore peu de mouvement pour les tomates, la situation des prix des autres fruits et légumes est plus positive

Nous sommes au milieu de l'été, il fait donc très chaud dans la serre. Mais est-ce que tout ce travail acharné rapporte quelque chose au cultivateur ? Dans la plupart des cas, oui, grâce à la (légère) augmentation des prix depuis début août, à l'exception des tomates et des courgettes mais cela reste difficile, d'après Benny Cuypers de BelOrta.

Les tomates - un marché qui bouge encore peu
Selon Benny, un peu de changement serait profitable dans les tomates. Les prix sont restés bloqués autour de 30 à 40 cents, qu'il s'agisse de tomates en vrac ou de tomates en grappe. « Les améliorations de prix, par exemple à la fin du mois de juillet, ont en fait été relativement courtes tout au long de la saison et ce n'est donc pas vraiment utile. Je pense que c'est un signe que le marché, surtout maintenant que tous les pays sont en pleine production, est surpeuplé ».

Avec les conditions climatiques extrêmes actuelles, le pic de l'offre de tomates dans environ sept semaines pourrait éventuellement apporter un changement. « La chaleur a sans aucun doute un effet sur la production, en particulier sur les tomates, qui sont un peu plus sensibles à la chaleur que d'autres produits. Il se pourrait donc que nous ayons une production plus faible dans un certain temps, bien que cela reste une hypothèse pour l'instant ».

Poivrons - de bons prix pour des volumes légèrement inférieurs
Les perspectives à court terme sont plus positives pour les autres fruits et légumes. Le prix des poivrons, par exemple, est en hausse. « En ce moment, il y a une certaine rareté du vert, donc ce produit est très cher en ce moment, tout comme l'orange. Il y a suffisamment de poivrons rouges et jaunes, mais la production n'est pas non plus très importante et, avec une bonne demande, les prix sont élevés. Le prix de 1,40-1,50 euro le kilo est bon avec les volumes actuels ».

Concombre - amélioration des prix, baisse des volumes
Depuis le début du mois d'août, une tendance à la hausse est visible pour les concombres. « Et le temps aussi, dans l'ensemble, la saison a été difficile pour les producteurs de concombres cette année. Le beau temps se traduit par une augmentation de la demande et des prix ».

Au cours de la 32e semaine, les horloges du VBT ont enregistré un prix médian d'un peu moins de 30 centimes d'euro (29,9 cents).

Dans les semaines à venir, BelOrta s'attend à une baisse des volumes de concombres. « Certaines superficies sont en cours de cessation de production, par exemple par les producteurs qui cultivent des tomates en automne, de sorte qu'il y a une chance que cette tendance à la hausse des prix des concombres se poursuive ».

Les aubergines, dont le prix augmente traditionnellement
Une tendance à la hausse des prix est également visible pour les aubergines. L'augmentation des prix vers la deuxième moitié du mois d'août est normale, Benny le sait. « D'une part, la production diminue progressivement en raison de la diminution de la lumière, alors que la demande est souvent bonne ».

En semaine 32, un prix médian de 1,03 euros a été noté par le VBT.

Courgettes - très difficile pour les vertes, jaunes en baisse également
Il en va autrement pour les courgettes, dont la situation du marché est déjà très difficile depuis quelques semaines. « Nous n'obtenons guère de bons prix. Pour les vertes, le prix fluctue entre 5 et 10 cents, alors que pour les jaunes c'est un peu mieux. Ou en fait, c'était le cas, car là où les prix se situaient auparavant autour de 70 à 80 centimes d'euro, ces prix ont de nouveau baissé le lundi (40 centimes) et le mardi (11 août, 30 centimes). Les règles plus strictes prises dans le cadre de la pandémie de coronavirus dans le secteur de l'hôtellerie et de la restauration n'aident pas. »

Pour plus d'informations :
Benny Cuypers
BelOrta
Tél. : +32(0)155 655 291
verkoop@belorta.be
www.belorta.be


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)