Tal Dagul, Agrifood :

« En Europe, les petits emballages de détail domineront la saison de la Medjoul »

La pandémie de coronavirus a stimulé la tendance mondiale vers une alimentation saine. « Il y a eu une révolution sanitaire dans le monde entier ces dernières années. Les gens de tous les horizons ont compris que les dattes sont un produit sain », explique Tal Dagul d'Agrifood.

« Il y a eu une augmentation massive de la consommation de Medjouls biologiques en Europe ». Cela concerne les Pays-Bas, la France, l'Italie, l'Allemagne et l'Espagne. « Ce produit est très demandé et on en envoie moins sur les marchés ouverts. Nous pensons que cela est dû à l'épidémie de coronavirus et aux restrictions. »

L'agroalimentaire est basé en Israël. « Nous allons produire et exporter environ 300 à 400 tonnes de Medjouls biologiques », explique Tal. « Celles-ci seront vendues dans toute l'Europe et comme nous sommes spécialisés dans les emballages de détail pour ce produit à la mode, la plupart arriveront sur les étals des supermarchés. Au lieu des emballages classiques et standard de 5 kg du passé, les gens demandent maintenant des emballages plus petits de 200 à 300 g ».

Habituellement calme
La pandémie de coronavirus n'a pas beaucoup affecté l'agroalimentaire dans son ensemble. « Pour nous, avril et mai sont généralement des mois de vente tranquilles. Nous avons eu quelques changements de quantités pour certaines destinations mais dans l'ensemble, nos programmes sont restés comme prévu en termes de quantités car certains de nos contrats ont été reportés à juin et juillet ». Cela étant dit, nous sommes confrontés à une incertitude future, affirme Tal Dagul, en raison de l'épidémie de coronavirus.

« Si nous pouvons tirer une leçon principale de cette dernière saison, c'est que rien n'est sûr. Néanmoins, je ne pense pas que cette incertitude compréhensible affectera les ventes de Medjouls pour la saison à venir ».

Les contrôles avant récolte montrent qu'en Israël, les dattes Medjoul de cette saison seront grandes et de haute qualité, tout comme celles de la saison dernière.

« Avec 50 % de la production mondiale, Israël reste le plus grand producteur mondial de Medjouls. Cela reste vrai pour la saison à venir également ».

 

Une production plus élevée
Tal Dagul pense que les quantités seront identiques, voire supérieures à celles des saisons précédentes avec environ 44 000 à 45 000 tonnes. Il y a trois façons d'augmenter la production - la première est une croissance naturelle, car les jeunes arbres mûrissent et produisent plus que les années précédentes jusqu'à ce qu'ils atteignent leur pleine capacité après 7-8 ans, en créant de nouvelles exploitations et en étendant les exploitations existantes avec de nouvelles plantations d'arbres. « L'augmentation de la production provient essentiellement de nouvelles exploitations. Elle augmente chaque année car ces plantations augmentent de 5 à 10 % par an ».

Dans la saison à venir, Agrifood prévoit de produire et d'exporter environ 2 000 tonnes de dattes Medjoul, à la fois en conventionnel et en biologique. Et environ 100 tonnes de dattes Barhi et Deglet Nour. « Nous ne voyons cependant pas d'augmentation de la demande pour une autre variété de dattes que la Medjoul. »

« Nous ne voyons pas non plus les marchés de la Barhi et de la Deglet Nour se développer », reconnaît Tal. « Il y a les entreprises qui les achètent et les vendent chaque année. Nous vendons la Deglet Nour comme un élément de notre gamme de produits plutôt que comme un produit principal. Ce n'est pas notre activité principale. Mais nous avons des clients qui demandent toujours ces variétés, donc nous les fournissons. Nous sommes convaincus qu'il faut être un guichet unique pour nos clients ».

« Notre leitmotiv chez Agrifood : apporter ce merveilleux fruit exotique du désert vers n'importe quelle destination dans le monde » ajoute Sagi Dagul, responsable du développement commercial de l'entreprise. « Cela signifie que nous travaillons, surtout en cette ère de coronavirus, à ouvrir de nouveaux marchés et à atteindre de nouveaux clients potentiels dans le monde entier. Nous avons découvert que même si aujourd'hui nous devons travailler plus dur pour maintenir des relations à long terme, car la plupart des voyages d'affaires ont été réduits au minimum en raison des restrictions de voyage dans les pays, nous voyons une approche plus élevée vers de nouvelles connexions via toutes sortes de réunions virtuelles et électroniques pour monter de nouvelles relations d'affaires à la fois dans les pays où nous sommes déjà actifs et sur les nouveaux marchés qui connaissent moins bien ce fruit merveilleux. Cela nous donne la certitude que nous allons remplir notre mission, comme je l'ai dit plus tôt », déclare Sagi.

Selon Tal Dagul, certains pays augmentent leur production, comme le Maroc, qui croît d'année en année, ou l'Égypte, mais nous sommes convaincus qu'Israël conservera son avance sur les marchés grâce à sa longue expérience, à la haute qualité de ses produits et à la combinaison unique du climat israélien et de la haute teneur en minéraux du sol israélien, conclut Tal Dagul.

Pour plus d'informations :
Tal Dagul  
Agrifood
Tél. : +972 50 4388866
tald@agrifood.co.il 
www.agrifood-marketing.com  


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)