Marc Giraud, Coopenoix :

« La récolte de noix en France : une production qualitative, bien organisée et responsable »

La récolte de noix a commencé depuis peu en France. Et cette année, la coopérative Coopenoix – qui rassemble 300 adhérents et 3 300 hectares de noyers – s’attend à une belle récolte aussi bien sur le plan quantitatif que qualitatif : « Nous sommes au tout début du ramassage de la noix de Grenoble, qui devrait s’étendre jusqu’au 17 octobre. Bien que les conditions climatiques ne soient pas optimales actuellement, le ramassage s’effectue globalement plutôt bien. Nous nous attendons cette année à une récolte tout à fait correcte en termes de volumes, de l’ordre de 6 500 tonnes environ. La qualité est bonne, et les calibres seront plutôt moyens cette année », explique Marc Giraud, directeur de la coopérative Coopenoix.

Une année qui s’annonce effectivement bien meilleure que l’année passée puisque les conséquences des accidents climatiques de l’été 2019 avaient impacté la récolte, qui avoisinait alors les 5 000 tonnes.

« La majeure partie de la production de noix en France est aujourd’hui raisonnée »
Aujourd’hui, la production de noix dans le Sud-Est de la France est bien organisée. « On observe une spécialisation des exploitations propulsant la production de noix au premier rang des cultures de la région. Par ailleurs, les producteurs sont très concernés par les questions environnementales. La quasi totalité de la production est aujourd’hui conduite de façon raisonnée. Nous ne sommes plus dans des applications systématiques sur l’ensemble des vergers. Il y a une importante prise de conscience qui engendre une réflexion autour de l’impact environnemental que peut avoir la culture de la noix », explique Marc Giraud.

« La qualité aussi bien dans le produit que le service est un de nos points forts »
Depuis déjà quelques années en France, de gros efforts ont été faits sur la qualité des noix. « La qualité de nos produits est un de nos principaux atouts. Une attention toute particulière est portée à la saveur et au goût des noix que nous proposons. D’autre part, nous veillons à avoir une qualité en termes de prestation de service optimale. Un de nos points forts est d’être en mesure de livrer rapidement nos clients en étant très réactifs sur le plan commercial et industriel. Nous avons donc des délais de livraison en Europe très courts, à savoir 3-4 jours dès réception de la commande ». Notre capacité de conditionnement est de 140 tonnes par jour.

« En France, nous avons la chance d’avoir des moyens de production très réactifs et performants sur les exploitations agricoles. Toutes les opérations sont mécanisées, mis à part le tri manuel ce qui permet d’acquérir une rapidité d’exécution notamment dans le ramassage et le séchage des noix, ce qui contribue à l’augmentation de la qualité du produit », précise Marc Giraud.

Un marché européen fortement concurrencé
Aujourd’hui, la production de noix en France – premier producteur européen – est fortement concurrencée par des pays comme les États-Unis ou le Chili. « Les pays historiquement ou nouvellement producteurs ont une production qui monte en puissance chaque année. Ce sont des pays avant tout exportateurs et qui sont très intéressés par le marché européen, de par son nombre d’habitants et son pouvoir d’achat. De ce fait, ils pénètrent le marché européen avec une offre très importante. C’est là un des principaux défis que nous devons relever à l’heure actuelle. Néanmoins, la noix française a son marché. Nos clients savent ce qu’implique la production française au niveau environnemental et qualitatif. De ce fait, sa réputation lui permet, même dans un marché de plus en plus concurrentiel, de conserver ses parts de marché ».

« En France, le marché est stable, voir en légère augmentation »
En France comme en Europe, la consommation de noix en coque est plutôt stable, voir en légère augmentation. « En revanche, on observe une progression de la consommation des noix décortiquées. Mais là encore, la concurrence des pays producteurs extérieurs à l’Europe est assez forte ».

« Notre particularité sur l’activité cerneaux : toutes les opérations de transformation de la noix coque en noix décortiquées sont réalisées sur notre site de Vinay »
« C’est la particularité de Coopenoix. Nous avons un outil de cassage, d’énoisage et de triage optique qui se situe sur le site de Vinay et toutes les opérations sont faites ici sur le site. Ensuite, nous effectuons un tri de contrôle manuel juste avant le conditionnement. En plus de nous faire gagner en efficacité, cette organisation nous permet de présenter à nos clients une traçabilité garantie du produit », explique Marc Giraud.

Les certifications de la coopérative
Aujourd’hui, la station de Coopenoix bénéficie de la certification IFS, de nombreux producteurs sont certifiés GlobalG.A.P. et quelques-uns sont dans la démarche HVE (Haute valeur environnementale). « Quant à la production biologique, celle-ci représente aujourd’hui 11 % de notre production totale. Nous avons de bonnes perspectives de développement sur la noix bio pour les prochaines années », conclut Marc Giraud.

Pour plus d‘informations :
Christine Bonnet
Coopenoix
75 avenue de la Noix de Grenoble
38470 Vinay, France
Tél. : +33 (0)4 76 36 95 21
Fax : +33 (0)4 76 36 63 69
c.bonnet@coopenoix.com  

 


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)