Ronja Haap (Haap Gemüse) à propos de la récolte de cette année

« Nous commencerons à récolter les choux de Bruxelles avec deux semaines de retard »

Pendant longtemps, les choux de Bruxelles ont été plutôt rares dans le sud de l'Allemagne. Ces temps-ci, le légume gagne toutefois progressivement en importance dans les Länder du sud de l'Allemagne. Cette variété unique de chou est particulièrement bien accueillie dans les magasins spécialisés, par exemple sur les marchés hebdomadaires et dans les magasins des fermes, selon Ronja Haap, productrice passionnée de légumes à Kernen (Bade-Wurtemberg).

Normalement, les premiers choux de Bruxelles devraient être là depuis longtemps. « Nous avons commencé à récolter deux semaines plus tard (semaine 45) ». Cela est clairement dû aux conditions météorologiques. Comme le printemps a été trop sec, les producteurs s'attendent à voir surtout des choux plus petits. « Nous nous attendons également à des rendements plus faibles que l'année précédente ».

Ronja Haap au RoKoKo 2018, un festival en l'honneur des choux de Bruxelles. Les choux de Bruxelles sont vendus soit au magasin de la ferme, soit en caisses de 5 kg de PSE au marché de gros de Stuttgart. En fonction de la météo, les choux seront disponibles jusqu'à la mi-février.

Troisième génération à cultiver les choux de Bruxelles
Le grand-père de l'actuel propriétaire a décidé il y a quelques décennies de cultiver des choux de Bruxelles. Aujourd'hui, les légumes sont cultivés sur environ 3 hectares. « Nous avons pu augmenter progressivement la capacité de culture au fil des ans, mais je pense que nous avons maintenant atteint la limite ».

Néanmoins, la demande des clients régionaux semble augmenter. « Ces dernières années en particulier, les légumes sont redevenus à la mode. Nous mettons l'accent sur la régionalité, car la voie directe vers le consommateur est particulièrement importante pour nous. Cela signifie que nos choux de Bruxelles atteignent les clients régionaux, principalement les commerçants des marchés hebdomadaires et les magasins des fermes, soit par le biais de nos propres ventes sur stand au marché de gros de Stuttgart, soit par notre magasin ».

Augmentation constante des ventes de kalettes
En plus des choux de Bruxelles « traditionnels », les kalettes colorés se développent également dans la ferme de légumes classique. « En 2016, j'ai rédigé mon mémoire de licence sur ce nouveau légume-chou, et depuis lors, nous le proposons chaque année. » Tant du point de vue de la culture que de la commercialisation, ce légume spécial progresse bien. « Nous observons une augmentation constante des ventes, en particulier dans le magasin de la ferme, les kalettes sont bien accueillis. »

Les kalettes ont également commencé la nouvelle saison de récolte avec un léger retard. Les premiers lots sont prêts à être récoltés à partir de cette semaine (46). Sur le marché de gros, la variété de légumes qui attire l'attention est proposée dans des caisses de 1 kg.

Les ventes de Noël menacées ?
Les effets de la crise actuelle du coronavirus au Gemüsehof Haap ne sont encore que très peu perceptibles. Cependant, la pandémie pourrait également avoir un impact négatif sur la commercialisation de toutes les cultures de choux. « Normalement, comme pour les choux de Bruxelles, nous constatons que les ventes ont tendance à doubler dans la période précédant Noël, à partir de la semaine 50 environ. La question de savoir si ce sera également le cas en en ce moment avec la pandémie ».

Pour plus d’informations :
Bauern- und Gemüsehof Haap
Ronja Haap
Waiblingerstr.25
71394 Kernen
Tél. : 07151/45644
Fax. : 07151/44225
info@haap-gemuese.de
www.haap-gemuese.de  


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2021

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)